Accueil
La victoire ou rien pour le Bourges Basket ce soir
Partager

La victoire ou rien pour le Bourges Basket ce soir

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 17 mars 2023  -  Modifié le 8 janvier 2024
Emissions spéciales Victoire impérative pour le Bourges Basket contre Mersin

C'est un sacré défi qui attend le Bourges Basket ce vendredi en Euroligue ! Les Tango vont devoir renverser l'équipe turque de Mersin et ses stars. Victoire impérative pour rester en vie dans la reine des compétitions européennes.

Olivier Lafargue l'entraîneur, en conférence de presse d'avant match hier; © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. Olivier Lafargue l'entraîneur, en conférence de presse d'avant match hier; © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Il y a des matchs qui peuvent changer le cours d'une saison. Le 1/4 finale retour d'Euroligue, qui va opposer le Bourges Basket à Mersin ce vendredi au Prado, est de ceux-là. Sèchement battues au match aller en Turquie mardi (84 - 56), les Tango sont dos au mur. Elles doivent impérativement vaincre les Turques pour décrocher une belle et garder l'espoir d'une qualification pour le Final Four, qu'elles n'ont plus atteint depuis 2014.

 

Plus agressif


Malgré le lourd revers du match aller, tout n'est pas à jeter pour l'entraîneur Olivier Lafargue « Quand on a amené de la percussion, on a eu des situations qui se sont ouvertes. Malheureusement - notamment au début du troisième quart-temps - on reste beaucoup "périphériques" dans notre jeu, et ça nous réussit peu quand c'est comme ça ». Le coach voit dans ce match aller, quelques clefs pour tenter de renverser les Turques : « Défensivement, quand on a mis plus de dureté et de pression, on les a aussi poussées à faire des erreurs. Elles sont à zéro rebond offensif sur toute la première mi-temps. Lorsque qu'on a tenu le rebond, on a été dans le match. Après, c'est de l'agressivité... Je pense qu'offensivement, il faut qu'on soit plus saignants. »

 

Un match « excitant à jouer » pour Sarah Michel © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Pression


« On sait que ça va être dur » glisse Sarah Michel, qui est impatiente d'entrer sur le parquet : « C'est excitant à jouer ! Les matchs couperet, c'est vrai qu'il y a un peu plus de pression, mais ça nous anime encore plus. C'est plus intéressant que la routine ! » s'amuse l'arrière du Bourges Basket. Comme son coach, elle a vu de bonnes choses au match aller sur lesquelles s'appuyer pour embêter Mersin : « Sur la première mi-temps, on arrive à défendre et à être plus dans le plan de jeu. On arrive aussi à relancer et à développer notre attaque... On est avec elles, on les perturbe alors qu'on fait quelques pertes de balles et quelques maladresses de précipitation. Je pense qu'on peut tenir tout le long du match. Il faut juste être persuadées qu'on peut faire le bon match, ici. »


Le Prado devra se mettre à l'heure européenne


Les berruyères devront être solides sur le parquet pour retourner une solide équipe de Mersin, qui a terminé première de son groupe de poule. Mais le match se jouera aussi dans les tribunes. « Il paraît qu'à la télé, on ne voyait pas trop bien... Mais c'était assez incroyable l'ambiance qu'il y a eu dans cette salle [au match aller] . Quand tu as un public qui est aussi bruyant, enthousiaste, ça participe au fait d'augmenter les temps forts de ton équipe » analyse Olivier Lafargue. Sarah Michel confirme : « Là-bas, c'était assez impressionnant l'ambiance ! ». Les supporters berruyers sont prévenus, il faudra que le Prado aussi soit au niveau. Coup d'envoi 20h.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don