Accueil
RCF Réorienter ou Renoncer : Dilemmes dans la Conduite de Projets

Réorienter ou Renoncer : Dilemmes dans la Conduite de Projets

Un article rédigé par Eric WM Cooper - 1RCF Belgique, le 19 mai 2024  -  Modifié le 19 mai 2024

"Les gagnants ne lâchent jamais et les lâcheurs ne gagnent jamais." Cette phrase emblématique résume une croyance tenace selon laquelle la persévérance inébranlable est la clé du succès. Cependant, cette vision est simpliste et parfois erronée. Si persévérer est crucial dans certains cas, savoir quand abandonner peut s'avérer tout aussi important pour atteindre des résultats exceptionnels. Cet article explore comment faire la distinction entre persévérance et abandon stratégique, en s'appuyant sur les idées présentées par Seth Godin dans son livre "Le Plongeon".

Sad Man©Envato/Eric Cooper Sad Man©Envato/Eric Cooper

L'Importance de la Persévérance , clé de la réussite

Dans tout domaine, la persévérance est souvent la clé du succès. Ceux qui peuvent persévérer un peu plus longtemps que les autres récoltent des avantages disproportionnés. La relation entre les efforts et les résultats n'est pas linéaire : les récompenses sont souvent inégales. Par exemple, l'athlète numéro un au monde peut gagner dix fois plus que le dixième et cent fois plus que le centième. Cette inégalité se retrouve dans divers domaines, y compris le monde des affaires et des arts.

Être le meilleur au monde ne signifie pas nécessairement surpasser les 8 milliards de personnes sur la planète, mais plutôt être le meilleur choix pour un groupe spécifique de clients ou employeurs, en fonction de leurs connaissances et valeurs. Dans un monde de plus en plus spécialisé et fragmenté, devenir le meilleur dans une niche particulière est plus important que jamais.

La Nature Non-Linéaire du Succès

La route vers le succès est rarement droite. Elle est parsemée d'obstacles et de défis qui testent la détermination et la résilience. C'est souvent la capacité à persévérer à travers ces moments difficiles qui distingue ceux qui réussissent de ceux qui échouent. Cependant, persévérer ne signifie pas s'entêter aveuglément. Il est crucial de comprendre quand il vaut mieux abandonner pour réorienter ses efforts.

Apprendre à Abandonner Stratégiquement

Selon Seth Godin, la plupart des efforts valables traversent une phase appelée le "plongeon". Cette phase est marquée par un début enthousiasmant suivi d'une période ingrate où les efforts semblent ne produire aucun résultat. Traverser cette phase nécessite une persévérance acharnée et distingue ceux qui atteindront l'excellence de ceux qui abandonneront en cours de route. Godin décrit deux autres types de situations où l'abandon est non seulement justifiable mais nécessaire :

Le Cul-de-Sac

C'est une situation où, malgré tous les efforts, rien ne change vraiment. On ne progresse pas, mais on ne régresse pas non plus. Continuer dans un cul-de-sac est une perte de temps et d'énergie. Il est crucial de reconnaître cette situation et de la quitter pour investir ses ressources ailleurs.

La Falaise

Cette situation est trompeuse car tout semble aller de mieux en mieux jusqu'à ce que, soudainement, tout s'effondre. La falaise est particulièrement dangereuse car elle crée une fausse impression de progrès continu. Abandonner une situation de falaise avant l'effondrement est essentiel pour éviter des conséquences désastreuses.

Faire le Choix Courageux, Mature ou Stupide

Dans le contexte d'un plongeon, il existe trois réactions possibles :

Le Choix Courageux : Persévérer et traverser le plongeon jusqu'à atteindre l'autre côté où les récompenses sont significatives.

Le Choix Mature : Ne pas s'engager du tout si l'on réalise que les efforts nécessaires pour traverser le plongeon sont au-delà de nos capacités ou volontés.

Le Choix Stupide : Commencer, investir beaucoup de temps et d'efforts, pour finalement abandonner en plein milieu du plongeon.

La Tentation de la Diversification

Face aux difficultés d'un plongeon, la tentation de diversifier ses efforts est forte. Commencer un nouveau projet ou une nouvelle activité peut sembler gratifiant et justifié. Cependant, cette stratégie dilue les efforts et peut empêcher de surmonter le plongeon initial. La clé est de rester concentré sur l'objectif choisi, en dépit des résultats décevants à court terme.

Les Raisons de l'Abandon en Plein Plongeon

Voici les raisons courantes qui poussent à abandonner en plein plongeon :

Manque de Temps : Les autres engagements ou priorités peuvent réduire le temps disponible pour persévérer.

Manque d'Argent : Les ressources financières peuvent s'épuiser avant d'atteindre les résultats.

Peur : La peur de l'échec ou des conséquences négatives peut paralyser.

Perte d'Intérêt : L'enthousiasme initial peut s'estomper, laissant place à la médiocrité.

Focalisation sur le Court Terme : Se concentrer sur les gains immédiats plutôt que sur les bénéfices à long terme.

Mauvaise Orientation : Choisir un objectif qui ne correspond pas à nos forces et valeurs.

Conclusion

La persévérance est essentielle pour atteindre des résultats remarquables, mais elle doit être exercée de manière stratégique. Savoir quand abandonner est tout aussi crucial que savoir quand persévérer. En évitant les cul-de-sacs et les falaises, et en persévérant à travers les plongeons, on peut maximiser ses chances de succès. Adopter une approche stratégique face aux obstacles et apprendre à abandonner au bon moment sont des compétences essentielles pour réussir dans un monde complexe et compétitif.

Réflexion Personnelle

Si vous travaillez sur un projet depuis des mois sans progresser, il est essentiel d'évaluer objectivement la situation. L'abandon n'est pas synonyme d'échec, mais peut être une décision stratégique pour rediriger vos efforts vers des objectifs plus réalisables et gratifiants. La clé est de faire des choix éclairés, en reconnaissant les signes de cul-de-sac et de falaise, et en persévérant uniquement dans les plongeons qui en valent la peine.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don