Accueil
Le wokisme ne dessert-il pas la lutte contre les discriminations ?
Partager

Le wokisme ne dessert-il pas la lutte contre les discriminations ?

Un article rédigé par Rédaction Dialogue RCF avec Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 19 mai 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Questions d'actu Le wokisme ne dessert-il pas la lutte contre les discriminations?

Au programme de cette émission: le projet d'une île flottante au large de Cannes qui suscite la colère des associations de défense de l'environnement et la croisade "anti-woke" menée dans les universités par Ron de Santis, gouverneur de Floride.

@https://media.rcf.fr/sites/default/files/2023-05/ehimetalor-akhere-unuabona-72doRdFx-Lo-unsplash.jpg @https://media.rcf.fr/sites/default/files/2023-05/ehimetalor-akhere-unuabona-72doRdFx-Lo-unsplash.jpg

Dans cette émission nos invités, Pierre de Charentenay, prêtre catholique jésuite et Roberto Beltrami, pasteur de l'Eglise protestante unie de France à Aubagne, Cassis, Ceyreste et la Ciotat s'intéressent à deux sujets d'actualité et de société. 

 

La pensée woke, basée sur la conscience des injustices sociales et raciales à l'oeuvre dans la société, cristallise les tensions aux Etats-Unis. L'idéologie woke s'est largement illustrée dans les protestations qui ont suivi la mort de George Floyd, victime de violence policières. Pourtant, au fil du temps, cette volonté de rester "éveillés" (woke) à la lutte contre les discriminations est devenue une idéologie. Pierre de Charentenay précise:

 

Cela devient une attention à toutes les minorités, à toutes les identités particulières. Toutes ces identités doivent être respectées mais si on regarde le monde seulement à travers une identité, cela pose problème car on perd le sens commun, la défense du bien commun et même le sens de la communauté et, en un sens la démocratie devient difficile à vivre si on n'a plus qu'une juxtaposition d'identités qui se défendent.

 

 

Roberto Beltrami s'inquiète que "les choses pourrissent de plus en plus vite dans notre système actuel. Au début, il est louable de défendre les minorités maltraitées et discriminées mais cela finit en idéologie excluante et invalidante à d'autres types de pensées. Bibliquement, je verrais ça comme une idée qui devient une idole, qui laisse dehors ceux qui ne s'inclinent pas devant elle".

 

Le projet d'une île flottante au large de Cannes

 

Canu Island est le projet d'une plage privée flottante  dans la baie de La Napoule, au large de Cannes. Créée en 2021 par deux champions de voile, Marc Audineau et Tony Philip, ce projet en forme de trimaran de 1 750 m2 devrait accueillir jusqu’à 400 personnes. Une catastrophe pour les poissons et les fonds marins selon les associations de défense de l'environnement. Les défenseurs du projet, eux, parlent d'initiative innovante. 

 

Pour Pierre de Charentenay, l'argument économique et celui de l'innovation ne suffisent pas, il faut se demander si on peut multiplier à l'infini les activités touristiques dans la baie de Cannes sans nuire à l'environnement. Roberto Beltrami ne s'oppose pas à l'innovation mais propose d'innover plutôt dans le sens de "l'Humain" et de s'adresser au plus grand nombre et pas uniquement à ceux qui ont les moyens de payer "une place privée".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don