Accueil
RCF La Verveine du Velay s’offre un nouveau look

La Verveine du Velay s’offre un nouveau look

Un article rédigé par Stéphane Longin - RCF Haute-Loire, le 12 juin 2024  -  Modifié le 13 juin 2024

L’emblématique liqueur de Verveine change de look pour arborer une couleur plus naturelle et une nouvelle étiquette qui rend hommage à Joseph Rumillet-Charretier. Le groupe Vedrenne, propriétaire de la distillerie Pagès, souhaite ainsi répondre aux attentes des consommateurs et se développer sur de nouveaux marchés très attentifs à la naturalité des produits.

La Verveine du Velay change de look et arbore une couleur plus naturelle La Verveine du Velay change de look et arbore une couleur plus naturelle

Une recette historique et secrète

Imaginée par Joseph Rumillet-Charretier en 1859 au Puy la Verveine du Velay fait partie des secrets les mieux gardés de Haute-Loire. Si la Verveine Citronnelle est l’ingrédient principal, la recette reste secrète. Ce sont plusieurs dizaines de plantes et épices qui sont ainsi finement dosées comme les baies de genièvre, le génépi ou encore la coriandre et mélangées à de l’alcool neutre. Cet élixir, dont la directrice de la distillerie à Saint Germain Laprade dit ne pas connaître la recette, nécessite 9 mois de macération avant de passer dans de grands alambics en cuivre. Un processus de distillation de 17 heures qui permet de dévoiler les arômes et saveurs des plantes. Une Verveine du Velay qui, avant de se retrouver en bouteille, va encore vieillir pendant 12 mois dans des fûts de chêne.

La Verveine Extra de la Distillerie Pagès
La Verveine Extra de la Distillerie Pagès

Une Verveine au vert plus naturel

Si la recette ne change pas, préservant ainsi le goût qui a fait le succès de la Verveine du Velay, c’est du côté de la robe que l’évolution est la plus spectaculaire. La couleur verte flashy (à la limite du fluo) est abandonnée pour retrouver un aspect plus naturel. Une manière de répondre aux attentes des clients explique Céline Massardier, la directrice de la Distillerie Pagès « nous avons également retrouvé la notion liqueur de plantes sur l’étiquette ainsi que les nombreuses médailles gagnées lors des concours agricoles ». Un relooking dans l’air du temps « car les consommateurs sont à la recherche de produits authentiques et les produits à base de plantes sont de plus en plus recherchés ». Une tendance observée sur localement comme à l’international précise Céline Massardier « Nous nous développons beaucoup aux Etats-Unis dans les grands restaurants et hôtels et la demande de nos clients était d’avoir un produit qui ressemble à celui que nous produisons aujourd’hui ».

Verveine du Velay, une nouvelle couleur pour une nouvelle consommation

La Verveine du Velay en digestif… mais pas que

Autre tendance, l’utilisation de la liqueur de plantes dans des cocktails. Une pratique qui semble séduire un public plus jeune, habitué à consommer des Mojito ou des Gin Fizz. La demande est de plus en plus forte et la Distillerie Pagès l’a bien compris en organisant chaque été des ateliers de création de cocktail. Des rendez-vous qui rencontre un beau succès et qui permet de tester la popularité des mélanges et en la matière, pas de doute, selon Céline Massardier « C’est le Verveine Mojito qui a le plus de succès mais les amateurs de Verveine ne manquent pas d’imagination ».

Les curieux pourront de nouveau se glisser dans la peau de Tom Cruise et son rôle de barman virtuose dans le film Cocktail lors d’ateliers proposés cet été à la distillerie Pagès à Saint Germain Laprade. Ils se dérouleront les vendredis 12 et 26 juillet et les 9 et 23 août à 18h00. Prévoyez 20€ et un temps pour réserver au 04 71 03 04 11

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don