Partager

Karine Dziwulski fait le point sur l'été du Secours Catholique dans les Alpes-Maritimes

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 7 septembre 2023  -  Modifié le 7 septembre 2023

Le Secours Catholique des Alpes-Maritimes a été sur tous les fronts cet été. 

Karine Dziwulski dans le studio de RCF à Nice - SCG Karine Dziwulski dans le studio de RCF à Nice - SCG

"Une victoire gagnée ne permet pas de reloger des personnes". La déléguée départementale du Secours Catholique des Alpes-Maritimes était, avec ses bénévoles, sur tous les fronts cet été. L'association, avec un collectif, a évité l'expulsion de personnes à la rue du parvis d'une église de Nice. Une victoire ? "Oui parce qu'on ne peut pas dire tout et n'importe quoi. Nous essayons de porter secours aux personnes vulnérables et ça n'a pas résolu leur situation" explique Karine Dziwulski à propos des migrants de Saint Jean-Baptiste Le Vœu.

 

 

L'été a aussi été brutal sur l'hébergement d'urgence selon le Secours Catholique. "Quand il y a eu cette annonce, on ne pensait pas qu'elle serait mis en œuvre autour du 14 juillet au moment ou les services ne sont pas efficients. Nous on a reçu avec la Cimade plus de 80 familles en panique puisque nous étions en période de canicule". "C'était un travail minutieux pour porter les dossiers en référé au Tribunal Administratif" dit Karine Dziwulski qui parle "d'un manque structurel de logement" et donc "la chaîne est grippée" dans notre région. "Nous craignons pour l'hiver" affirme l'association. 

 

 

Sur la question des mineurs non accompagnés, "la question de la prise en charge est extrêmement compliquée" admet le Secours Catholique des Alpes-Maritimes qui se demande si les villes peuvent travailler de concert avec les associations. 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don