Accueil
Après un an de pandémie: emploi, où est-ce qu'on va?
Partager

Après un an de pandémie: emploi, où est-ce qu'on va?

Un article rédigé par Stéphanie Gallet,Grégoire Dubois - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Je pense donc j'agis Après un an de pandémie: emploi, où est-ce qu'on va?
Chômage de masse, télétravail, confinement familial : après un an de pandémie, la question du travail se pose plus que jamais. L’occasion pour nous de nous interroger avec la Revue Projet.
Revue Projet Revue Projet

Depuis un an le télétravail est la règle pour un grand nombre de français, qu’ils s’en accommodent ou pas.
On a beaucoup parlé des conséquences de ce télétravail sur la vie des familles, des entreprises ou des administrations, mais cela va beaucoup plus loin.
Et au-delà du télétravail, on comprend bien que cette épidémie a profondément bouleversé notre rapport au travail.
Et pour le travail, il y aura un avant et un  après covid.

Mais si certains questionnement sont le fruit de cette période à nulle autre pareils, d’autres étaient déjà à l’oeuvre bien avant l’épidémie, 
Ils sont les conséquences des dysfonctionnements de l’organisation du travail, des ratés du management, des mutations de l’activité économique et des limites de notre modèle social … et ces questionnements  vont se trouver confirmés ou réactivés par l’irruption du Covid 19.

Aujourd’hui alors que la crise sanitaire n’a pas dit son dernier mot, que la crise économique n’a elle n’ont plus pas encore tout balayé.
 

La question du sens du travail se pose plus que jamais … 

Allons-nous continuer comme avant ? Ou inventer dès maintenant des emplois qui respectent les équilibres personnelles, favorisent  la lutte contre les inégalité mais aussi  contre le réchauffement climatique … c'est tout le sujet de notre émission ce matin

Une émission en partenariat avec la revue Projet

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don