Accueil
Air France KLM fait la promesse du "maintien d’une offre aérienne consistante entre Marseille – Nice et Paris"

Air France KLM fait la promesse du "maintien d’une offre aérienne consistante entre Marseille – Nice et Paris"

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 14 novembre 2023  -  Modifié le 14 novembre 2023

Un communiqué commun d'Air France KLM et de la Région Sud vient clarifier l'avenir des liaisons Marseille-Paris et Nice-Paris en avion. Air France-KLM a annoncé le mercredi 18 octobre le projet de ne plus assurer de liaison entre l’aéroport d’Orly et  ceux de Marseille et de Nice à compter de l’été 2026.

Un avion de la compagnie Air France - Photo de Max Lewandowski - Pexels Un avion de la compagnie Air France - Photo de Max Lewandowski - Pexels

Air France de Nice à Orly c'est fini en 2026. Dans un communiqué commun avec la Région Sud Provence-Alpes Côte-d'Azur la compagnie explique vouloir "basculer ce service vers sa filiale Transavia" (du low-cost) "tout en renforçant son offre depuis l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle". Dans ce communiqué, Air France estime que "ce projet a pu être ressenti par l’opinion publique, les acteurs politiques et économiques des territoires  concernés, comme un coup dur avec le risque d’un délaissement" faisant référence notamment à la sortie du député de Nice, Eric Ciotti. 

 

 

Pour rassurer, la Région, l’Etat et Air France-KLM disent vouloir "lancer une démarche commune pour accompagner la reconfiguration des dessertes Paris-Orly – Marseille et Paris Orly – Nice". Il est ainsi expliqué que "dans les Alpes Maritimes, l’absence d’une offre ferroviaire à grande vitesse vers la capitale pose une question centrale d’aménagement du territoire". Sont alors listées de nouvelles précisions. 

 

 

Encore beaucoup de flou

 

 

Région et compagnie aérienne promettent "le maintien d’une offre aérienne consistante entre Marseille – Nice et Paris" sans donner de détail mais qui pourra "tenir compte des alternatives ferroviaires existantes" et "de la concurrence déjà présente sur les différents aéroports" comprenez de l'offre en direction de Paris proposée par d'autres compagnies aériennes. Pour autant, le nombre de liaisons assurées chaque jour reste inconnu. 

 

 


La question inquiétante de l'emploi est aussi abordée. Air France KLM dit vouloir poser des garanties pour les personnels des aéroports concernés et souhaite s'appuyer sur "l’expérience acquise sur la liaison entre l’aéroport de Toulon-Hyères et Paris Orly qui est déjà opérée par Transavia depuis 2021". Le tout pour sortir par le haut: délicat. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don