Partager

Trois régions souhaitent booster la bioéconomie

Un article rédigé par Anne Henry - RCF Hauts de France, le 4 octobre 2023  -  Modifié le 4 octobre 2023
Commune planète • RCF Hauts de France Bioéconomie : les Hauts-de-France souhaitent devenir un leader
Partager

Depuis le 28 février 2022, les Hauts-de-France, le Grand Est et la Normandie se sont associés pour développer la bioéconomie, considérée comme un réel vecteur de croissance territoriale.

L'entreprise Roquette, une des entreprises de la bioéconomie Crédit Région Hauts-de-France L'entreprise Roquette, une des entreprises de la bioéconomie Crédit Région Hauts-de-France

La bioéconomie regroupe toutes les activités de production et transformation de la biomasse issue du milieu agricole, forestier ou aquacole (céréales, légumineuses, micro-algues, levure, insectes, micro-organisme, déchets, ...) pour la production alimentaire (humaine ou animale), de matériaux (emballage, isolant, revêtement …), d’énergie (méthanisation, biocarburant) et de chimie (peinture, solvants, cosmétique …). Des produits innovants à faible empreinte carbone et à fort potentiel de développement, offrant une alternative aux solutions issues des énergies fossiles. Selon Bioeconomy for change, réseau de 500 adhérents basé à Barenton-Bugny (02) présent dans les Hauts-de-France, Normandie et Grand Est, cela concerne en France 1,9 millions d’emplois et 300 Mrds € de chiffre d’affaires.

 

 

Concrétisation régionale

Cette association de trois régions survient à la suite d'un premier Master Plan de la Bioéconomie adopté par les Hauts-de-France en 2018. Il avait déjà permis d'accompagner financièrement 270 projets de laboratoires et entreprises, pour 72 M€ de soutien public. Une démarche qui a permis de fortifier un écosystème constitué  d'instituts de recherche (Codem …), de formation, de semenciers, de start-ups et d'entreprises. Demain, les trois régions souhaitent s'appuyer sur ce socle et aller plus loin. 

 

Depuis 18 mois, les trois territoires se sont mobilisés en priorité sur les protéines végétales et les fibres végétales naturelles, grâce à des rencontres inter-régionales à Lille et Chalon. Les prochaines sont prévues en 2024 en Normandie. 

 

Nous souhaitons additionner nos forces de frappe. On mutualise nos surfaces agricoles et nos réflexions. Et on a décidé de lancer des AMI Appel à Manifestations d’intérêts communs pour financer des projets innovants. Les premiers dossiers passent en commission en novembre. 

 

explique Marie-Sophie Lesne,  vice-présidente des Hauts-de-France en charge de l’agriculture, l’agroalimentaire et la pêche. Retrouvez ci-dessus l'intégralité de l'interview de Marie-Sophie Lesne dans votre podcast Commune Planète Hauts-de-France  "Bioéconomie : les hauts-de-France souhaitent devenir un leader".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don