Accueil
Sortir de la galère et de l'exclusion grâce à la communauté Madgala
Partager

Sortir de la galère et de l'exclusion grâce à la communauté Madgala

RCF,  -  Modifié le 20 juillet 2020
Vous avez dit fragile ? Sortir de la galère et de l'exclusion grâce à la communauté Madgala
Au sein de la communauté Magdala à Lille, des hommes et des femmes malmenés par la vie se remettent debout grâce à des liens de fraternité patiemment tissés. Ils témoignent.
Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F

"Lève-toi et marche !" (Jn, 5, 8) Cette invitation formulée par Jésus dans l’Évangile est la devise de l'association Magdala, à Lille. Depuis 1986, elle rassemble des familles du quart-monde, des personnes à la rue, en squat, ou qui sortent de prison, et des hommes et des femmes qui les accompagnent.

 


Photo © Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F

 

Au cours de cette émission, des personnes de Magdala témoignent de la manière dont elles se sont mises debout et racontent comment elles apportent leur contribution à la marche de la société. Elles disent comment la solidarité, le souci de l'autre et les liens entre les personnes construisent la confiance et la possibilité d'une vie meilleure. 
 


Photo © Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F
 

Qu'est-ce qui nous empêche d'être debout ? "J'avais toute ma famille qui me tournait le dos et de gros fardeaux à porter." Mère de famille, Laurence a voulu aider son mari à sortir de l'alcoolisme. "Je me suis retrouvée à la rue, je n'arrivais pas à m'en sortir, j'étais au fond du tunnel."

Laurence a retrouvé "une famille" auprès de Magdala, "une famille de cœur" précise-t-elle. Elle qui a été présidente du conseil d'administration de l'association, confie sa "reconnaissance" pour la confiance en elle qu'elle a reçue.

 


Photo © Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F
 

Jean-Jacques a lui aussi accepté de témoigner sur RCF. Il souffre d'une dépendance à l'alcool, mais de moins en moins depuis qu'il a découvert Magdala. Comme Laurence, il y a trouvé une famille. "Maintenant je peux dire merci à tous les gens qui m'ont écouté." Avec Magdala, il a marché jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle, "on marchait tous ensemble, on était une petite famille".

 


Photo © Sr Elisabeth Drzewiecki - P&F

 

Magdala, c’est un chemin d’espérance qui s’ouvre pour des personnes marginalisées par la pauvreté et l’exclusion sociale. L'association propose un accompagnement social mais aussi un accueil de jour et des lieux de vie. Les dimanches de Magdala sont des rendez-vous communautaires, qui rassemblent chaque dernier dimanche du mois tous les acteurs de la communauté.

 

émission enregistrée en octobre 2016, animée par Anne Kerléo et Daniel Maciel (de Patricipation et Fraternité), enregistrée à Lille par Olivier Malcurat de RCF Nord de France

 

logo_pf_2013.jpgRendez-vous mensuel, réalisé en partenariat avec l'association Participation et Fraternité,  "Vous avez dit fragile?" donne la parole aux personnes isolées, en situation de précarité, malades... Des personnes que la vie a fragilisées. Parce que la parole des personnes fragiles doit être entendue, RCF et l'association Participation et Fraternité veulent faire entendre sur les ondes l'espérance que redonne la joie d'être ensemble.Chaque mois, les personnes qui participent à l'émission se réunissent deux ou trois fois dans les semaines qui précèdent la séance d'enregistrement. Le concept de l'émission est porté par la conviction que c'est dans la rencontre que l'on partage, et que pour bien se rencontrer il faut passer du temps ensemble.
 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don