Accueil
Sauvage : des bijoux, une monnaie, et tout en déchets recyclés
Partager

Sauvage : des bijoux, une monnaie, et tout en déchets recyclés

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 12 février 2022  -  Modifié le 3 novembre 2023
Commune Planète (Aix-Marseille-Provence) Sauvage : des bijoux recyclés faits avec amour pour la Méditerranée

Sauvage Méditerranée transforme, depuis 2018, les déchets sauvages en bijoux. Eco-responsables, engagés et consignés, ces bijoux veulent changer l'image des déchets. Explications avec Manu Laurin, fondateur de l'association

Manu Laurin, fondateur de Sauvage Méditerranée ©Nina Pavan Manu Laurin, fondateur de Sauvage Méditerranée ©Nina Pavan

Manu Laurin est un fan de sport. En s'installant à Marseille en 2015 il s'initie à la nage en eau libre et tombe amoureux de la Provence.

 

Ombre au tableau : les eaux cristallines se brouillent à cause des déchets, la faune, si particulière des Calanques, étouffe sous le plastique et les plages de galets ne comptent plus les mégots et les éclats de verre. 

 

Deux ans plus tard, il décide de se lancer dans une aventure sportive, le Grand Saphir, et parcourt 120 kilomètres à la nage, entre Marseille et Toulon, en ramassant tous les déchets sauvages qui croisent sa route. 

 

Ces tonnes de déchets sont autant de matière première pour une revalorisation. Sauvage Méditerranée utilise les filets de pêche, le verre, le plastique, retrouvés en mer et sur les côtes. 

 

Des bijoux recyclés, consignés, payables en déchets

Sauvage Méditerranée récupère les déchets sauvages. Le plastique est broyé puis refondu, "c'est assez artisanal" plaisante Manu Laurin, en évoquant une installation avec un vélo relié à un broyeur.

 

Le verre sauvage, poli par les vagues, est retaillé puis monté sur un collier, ou dans une boucle d'oreille.

 

"Envoyez-nous une boîte à chaussures, remplie de bouchons de bouteille en plastique !"

 

Pour s'acheter un bracelet, collier ou boucle d'oreille, on peut faire envoyer directement des déchets, toujours récupérés dans la nature, à l'atelier de Sauvage Méditerranée

 

Une autre particularité de ces bijoux, déjà assez uniques ? Ils sont consignés. 

 

S'ils se cassent ou ne plaisent plus, Sauvage Méditerranée les reprends et offre 10% de consigne sur le prix d'un autre bijou. Pour l'instant aucun bijou n'à été rendu selon Manu Laurin, l'important c'est qu'ils ne redeviennent pas des déchets. 

 

Une monnaie en déchets

Vous connaissez peut-être les monnaies alternatives, les monnaies locales, comme la Roue à Marseille. 

 

Pour toujours mieux recycler et valoriser les déchets Sauvage Méditerranée a lancé la première monnaie alternative fabriquée à partir de déchets. 

 

Première mise en circulation lors de la sixième édition du Love ta Bonne Mère, un grand ramassage de déchets qui a réunit 1200 personnes le 13 février 2022. 

 

Vous pourrez retrouver l'équipe de Sauvage Méditerranée sur toutes les opérations de ramassages de déchets, organisées en Provence, et surtout utiliser vos déchets sauvages pour obtenir des pièces sauvages et vous faire plaisir sur des stands engagés pour l'environnement.

Collection de boucles d'oreilles Sauvage ©Sauvage Méditerranée Collection de boucles d'oreilles Sauvage ©Sauvage Méditerranée
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don