Accueil
Restos du Cœur : le président de la Banque alimentaire de Moselle regrette une démarche solitaire

Restos du Cœur : le président de la Banque alimentaire de Moselle regrette une démarche solitaire

Un article rédigé par Cédric Rouillon - RCF Jerico Moselle, le 7 septembre 2023  -  Modifié le 14 septembre 2023
Midi Lorraine, les entretiens Associations caritatives : Etienne Stock lance un appel "à jouer collectif"

Après le cri d'alerte poussé par le président des Restos du Cœur, débordés par la précarité, et qui ont annoncé avoir besoin de 35 millions d'euros pour boucler l'année, certaines associations se sont émues, craignant que la démarche ne "jette le trouble au sein du réseau des acteurs caritatifs."


C'est le cas d'Etienne Stock, le président de la Banque Alimentaire de Moselle, lequel confirme le contexte difficile, mais regrette la démarche médiatique isolée et individuelle des Restos du Cœur. Il appelle donc les acteurs à se coordonner et à jouer collectif.
 

Etienne Stock dans les locaux de la Banque Alimentaire de Moselle Etienne Stock dans les locaux de la Banque Alimentaire de Moselle

Dans Midi Lorraine, Etienne Stock insiste « ce n’est pas une réaction contre les Restos du Cœurs, mais nous n’avons pas l’habitude de voir un acteur de notre secteur avancer seul et nous laisser ainsi à la traine » ; et reste ferme sur ses positions : "la banque alimentaire ne se reconnaît pas le droit de réduire le nombre de bénéficiaires de son action". 

 

Dans son communiqué, il complète « Parce que l’essentiel, ce ne sont pas nos associations, nos moyens ou nos difficultés, mais les personnes à qui nous devons, envers et contre tout, continuer à apporter l’aide alimentaire qui leur est nécessaire. » Et de rassurer quant à la capacité de la Banque Alimentaire de Moselle de répondre à ce défit « chacun peut constater que c’est plus compliqué quand il fait ses courses, d’autant que les enseignes préfèrent aujourd’hui vendre les produits qui nous étaient destinés à – 30% ou – 50% ». Mais l’association dit pouvoir compter sur ses partenaires locaux et se reconnait mieux aidée que certaines Banques alimentaires d’autres territoires. 

 

Pour faire face au contexte, proche de celui décrit par les Restos du Cœur, la Banque Alimentaire  donne rendez-vous aux Mosellans et lance un appel à la mobilisation et à la solidarité de tous à l’occasion de la prochaine collecte nationale des Banques Alimentaires qui aura lieu les 24 et 25 novembre prochain.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Midi Lorraine, votre rendez-vous quotidien sur RCF en Lorraine
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Midi Lorraine, les entretiens

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don