Accueil
Réparer en créant du lien social

Réparer en créant du lien social

Un article rédigé par Noémie Chassin - RCF Pays de l'Ain, le 27 février 2024  -  Modifié le 27 février 2024
Ainfo Mag Le café repair : réparer en créant du lien social

La commune de Mézériat a mis en place un Repair Café, un projet intercommunal qui s’inscrit dans une démarche éco-responsable et solidaire. 

©Unsplash ©Unsplash

Le 8 février, la commune de Mézériat lançait sa première session du Repair Café. Un grand succès selon Guy Dupuit, maire de la commune qui souhaite d’ailleurs étendre ces permanences à toute la communauté de communes de la Veyle. 

 

Qu’est ce que le Repair Café ? 

 

Le Repair Café est une association mondiale qui a émergé aux Pays-Bas, et qui s’étend aujourd’hui en France. Elle consiste à réparer des objets en panne, endommagés ou cassés avec l’aide de bénévoles compétents. 

 

 

Le principe, c'est que les personnes amènent leurs objets, et une série de bénévoles les aident à les réparer, tout en buvant un café. C’est-à-dire dans une ambiance conviviale, d'échange et d’apprentissage de la réparation, parce que le but aussi c’est de montrer au gens que l’on peut réparer au lieu de jeter.

 

 

Cafetière, fer à repasser, télévision, tondeuse à gazon encore ordinateur, tout types d’objets peuvent être réparés. 

 

Les réparations sont gratuites. Il suffit simplement de payer une cotisation annuelle dont le prix est libre pour pouvoir bénéficier des compétences des bénévoles. 


 

 Le Repair Café Val de Saône comme exemple 

 

Pour se lancer, la commission développement durable de la commune de Mézériat s’est appuyée sur le soutien du Repair Café voisin, à Mâcon. 

 

 

L’association de Val de Saône tourne depuis quelques années déjà. Ils ont presque 80 bénévoles qui viennent selon leur disponibilités.

 

 

Pour l’instant, la première session du Repair Café de la Veyle a intéressé entre 10 et 15 personnes pour réparer et intégrer l’association. Mais pour Guy Dupuit, pour organiser des permanences régulières, il en faut plus. 

 

 

Les perspectives d'évolution du Repair Café, c’est de réussir à trouver suffisamment de bénévoles puisque là une dizaine ou une quinzaine, c'est pas suffisant. Il faut trouver une équipe de bénévoles suffisante pour pouvoir tourner de façon régulière dans l'ensemble des communes aux alentours. La première session a fonctionné grâce aux bénévoles de Val de Saône. Mais la prochaine fois, 10 bénévoles ne suffiront pas pour réparer l’ensemble des objets qui seront apportés.

 

 

Le 8 février, 92 personnes sont venus apporter leurs objets et 55 ont pu être réparés, tandis que 20 attendent encore des pièces. Après ce succès, Guy Dupuit souhaite monter officiellement l’association. 

 

 

Maintenant, on va créer l'association pour le faire à répétition sur la communauté de communes. C’est-à-dire que chaque mois on va changer de commune.

 

Au-delà de la démarche éco-responsable, l'objectif aussi est de créer du lien social. 

 

En fait, beaucoup de gens viennent discuter avec nous et passent l’après-midi avec nous.




 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don