Accueil
Meurthe-et-Moselle : l'engagement citoyen dans la protection de l'enfance
Partager

Meurthe-et-Moselle : l'engagement citoyen dans la protection de l'enfance

RCF Lorraine Nancy, le 30 juin 2022  -  Modifié le 4 juillet 2022
Le Grand Invité · RCF Alsace · RCF Lorraine Nancy Le pari de l’engagement citoyen pour la protection de l'enfance

Pour envisager autrement l’accompagnement et le placement des enfants en difficulté, le département de Meurthe-et-Moselle souhaite développer l’engagement citoyen de proximité. L’idée : mettre en place un réseau de familles solidaires et bénévoles pour accueillir des jeunes issus de la protection de l’enfance.

Marie-José Amah dans nos studios pour parler engagement citoyen. ©RCF Lorraine Nancy Marie-José Amah dans nos studios pour parler engagement citoyen. ©RCF Lorraine Nancy

Un colloque est organisé vendredi à l'hôtel du département (Nancy) sur la question de la protection infantile. Il a pour thème "l'engagement citoyen de proximité dans le champ de la prévention et de la protection de l'enfance". 

 

L'engagement citoyen pour éviter le placement

 

Marie-José Amah est la vice-présidente déléguée à la protection de l'enfance du Département de Meurthe-et-Moselle. Elle nous explique que l'engagement citoyen est une bonne option, "parce que le placement est une décision délicate. On se rend compte que le placer peut provoquer d'autres problèmes. [L'engagement citoyen], c'est pouvoir individualiser, donner à l'enfant ce dont il a besoin". Les foyers demandent un budget et une équipe importants, mais aussi un nivellement des besoins de l'enfant. "Pour donner un ordre d'idée aux auditeurs, un enfant placé représente environ 350€ par jour", nous indique-t-elle. 

 

L'engagement citoyen, mais qu'est-ce que c'est ?

 

2 600 enfants sont aujourd'hui épaulés par le Département de Meurthe-et-Moselle. Comment se caractérise cet engagement citoyen ? De façon bénévole, ce sont "des familles qui pourraient les accueillir ponctuellement, pour les vacances ou certaines après-midis", nous explique l'élue, "ou pour des mineurs non-accompagnés un accueil à plein temps. Des vraies rencontres font aussi que le temps augmente. Ça peut être un étudiant, un jeune retraité... J'espère qu'on va entrer dans une période où toute personne, qui a envie de passer un peu de temps avec des enfants qui en ont besoin, trouve un lieu de rencontre pour le faire."

 

Marie-José Amah est accueillante à titre personnel. Pour elle, c'est un enrichissement personnel. "C'est une belle aventure", témoigne-t-elle. "N'ayez pas peur et surtout, vous serez accompagné. Notre devoir est aussi d'être là quand les familles ont besoin."

 

Retrouvez le Grand Invité de la rédaction du lundi au vendredi dans le 18-19 en Région sur RCF Alsace et RCF Lorraine Nancy.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don