Accueil
Médecins Sans Frontières est de retour à Calais, 7 ans après son retrait

Médecins Sans Frontières est de retour à Calais, 7 ans après son retrait

Un article rédigé par Pierre Lucotte / Anne Henry - RCF Hauts de France, le 24 mai 2023  -  Modifié le 24 mai 2023
Tous frères • RCF Hauts de France Calais : MSF revient pour s'occuper de la santé mentale des exilés

Alors que Médecins Sans Frontières (MSF) s’était retiré de Calais en 2016, l’organisation a décidé de revenir dans la ville afin d’agir à nouveau auprès des personnes exilées, en particulier dans le domaine de la santé mentale.

Pauline Joyau MSF et Adèle Strouffs  de Utopia 56 Crédit RCF Hauts de France Anne Henry Pauline Joyau MSF et Adèle Strouffs de Utopia 56 Crédit RCF Hauts de France Anne Henry

Le 24 Octobre 2016, la « jungle de Calais » était démantelée. Peu de temps après, l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) s’était retirée de la ville, non sans avoir passé le relais de ses activités à d’autres acteurs encore présents sur place. Cependant Pauline Joyau, la coordinatrice du projet de l’organisation à Calais, l’assure : « MSF n’est jamais vraiment parti puisque depuis 2018, on a une veille sur la situation sur le littoral et des contacts avec certaines associations pour apporter des supports logistiques ». C’est ainsi que l’ONG s’est rendue compte des besoins des personnes exilées, notamment en matière de santé mentale, et a décidé d’effectuer son retour dans la ville. En effet les tentatives de traversées vers l’Angleterre entraînent souvent des traumatismes graves chez les réfugiés, qui sont entre 400 et 600 à Calais selon les chiffres de MSF.

 

Collaboration avec les autres réseaux de solidarité

Aujourd’hui, l’organisation déploie une équipe dite de « terrain » composée d’une travailleuse sociale, d’une psychologue, d’une infirmière et de deux médiateurs culturels, et possède également une coordinatrice et un logisticien administrateur. MSF ne dispose toutefois pas de locaux propres mais occupe des bureaux dans la Maison d’entraide et de ressources du Secours Catholique, qui lui servent à mener des consultations psychologiques pour les personnes exilées ainsi que des entretiens de réorientation vers des acteurs de droit communs. L’organisation travaille ainsi en étroite collaboration avec le tissu associatif calaisien et les acteurs publics.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don