Accueil
Marie-France des Pallières poursuit le combat de "Pour un sourire d'enfant" au Cambodge
Partager

Marie-France des Pallières poursuit le combat de "Pour un sourire d'enfant" au Cambodge

RCF, le 10 mai 2023  -  Modifié le 19 juillet 2023
Visages Marie-France des Pallières poursuit le combat de "Pour un sourire d'enfant" au Cambodge

Christian et Marie-France des Pallières ont fondé l’association "Pour un sourire d’enfant". Depuis la mort de son mari en 2016 Marie-France poursuit le combat pour les enfants de Phnom Penh.

Pour un Sourire d’Enfant (PSE) - Marie-France des Pallières Pour un Sourire d’Enfant (PSE) - Marie-France des Pallières

Le 25 avril 2017, Marie-France des Pallières a été promue au rang d'Officier de la Légion d'honneur. Une promotion qui récompense le combat qu'elle a mené avec son mari pour les enfants du Cambodge. Le couple a fondé en 1996 l'association Pour un sourire d’enfant (PSE).

 

PSE, l'association révélée par "Les Pépites"

 

Depuis le 5 octobre 2016, date de sa sortie en salles, nombreux sont ceux qui ont été enthousiasmés, émus, voire bouleversés par le film "Les Pépites", réalisé par Xavier de Lauzanne. L'histoire vraie de ces enfants de la décharge de Phnom Penh, au Cambodge, que Christian et Marie-France des Pallières ont sauvés. Grâce à leur association, près de 10.000 d'entre eux ont retrouvé le sourire, pris le chemin de l'école et ont trouvé du travail.

 

 

"Je n'ai jamais pensé que ce serait possible d'arrêter"

 

 

Poursuivre le combat

 

Christian des Pallières est mort le 24 septembre 2016, à Phnom Penh, dans la ville où lui et son épouse ont a tant donné aux autres. C'était une semaine avant la sortie du film et 20 ans après la fondation de l'association. Leur combat, Marie-France des Pallières le poursuit aujourd'hui. De passage en France, elle se rend dans plusieurs villes pour présenter les réalisations de l'association et récolter des fonds. "Je n'ai jamais pensé que ce serait possible d'arrêter."

 

©Pour un Sourire d’Enfant (PSE) - Jeunes filles cambodgiennes à Phnom Penh

 

Christian et Marie-France des Pallières, le goût de la rencontre

 

Quand Marie-France a rencontré Christian des Pallières, à un mariage, ils ont "parlé de voyages toute la soirée." À cette époque, vers 1963, elle achevait un séjour en Allemagne et espérait repartir en coopération, cette fois. Le couple, qui s'est marié en 1964, aurait pu mener une vie confortable d'expatriés au Maroc. Mais ils étaient surtout "poussés par l'envie de découvrir le pays". Puis, entre 1977 et 1978, ils ont passé 18 mois à voyager en Asie dans un camping-car, avec leurs quatre enfants.

 

Une retraite sous le signe de l'engagement

 

La misère, ils n'ont pas attendu les années 90 pour la voir. Ils en avaient été témoins lors de leur périple en Asie, et notamment en Inde. Mais ils n'étaient pas encore prêts alors à s'engager. C'est en 1993, que Christian est parti au Cambodge pour l'association la Guilde européenne du Raid, dont il était le président. Il ne savait pas encore qu'ils allaient créer trois ans plus tard l'association Pour un Sourire d'Enfant.
 
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don