Accueil
Les Marmites Solidaires : l'anti-gaspillage au service de l'insertion
Partager

Les Marmites Solidaires : l'anti-gaspillage au service de l'insertion

Un article rédigé par Marine Samzun - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 21 février 2022  -  Modifié le 21 février 2022
Commune Planète (Provence-Alpes-Côte d?Azur) Les Marmites Solidaires : l'anti-gaspillage au service de l'insertion

Allier anti-gaspillage et insertion professionnelle : c'est le pari des Marmites Solidaires, une nouvelle marque de jus, compotes ou confitures issus de fruits et légumes invendus et transformés dans un atelier d'insertion à Marseille.

Gérard Gros, président de la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône, Habiba Otmani, salariée en insertion, Fourat Troudi, directeur d'exploitation de l'atelier Fruits & Légumes Solidarité Gérard Gros, président de la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône, Habiba Otmani, salariée en insertion, Fourat Troudi, directeur d'exploitation de l'atelier Fruits & Légumes Solidarité

10 millions de tonnes de denrées alimentaires sont gaspillés chaque année en France, alors que 7 millions de Français se trouvent en situation de précarité alimentaire. Le département des Bouches-du-Rhône est concerné à double titre puisqu’il est le premier producteur de fruits et légumes en France mais aussi le premier en termes de précarité.

Pour faire face à ce défi environnemental et social, la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône et le Marché Marseille Méditerranée ont lancé le projet « Marmites Solidaires » : des produits invendus donnés par des commerçants locaux sont transformés en compote, soupe ou encore confiture par des personnes éloignées de l’emploi.

 

1 produit acheté, 3 produits donnés

 

En 2021, 47 000 kg de fruits et légumes ont ainsi été sauvés du gaspillage et 19 personnes en insertion professionnelle ont été employées pour composer l'équipe. Les produits transformés sont ensuite donnés à des associations d'aide alimentaire (75%) ou vendus dans des circuits commerciaux traditionnels (25%).

Objectif : transformer 200 tonnes de fruits et légumes en 2022. D’ici 2024, la Banque Alimentaire envisage de doubler la surface de l’atelier afin d'embaucher 10 nouveaux salariés et ainsi atteindre l’indépendance financière.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don