Accueil
« Le Centre de la Réconciliation, c’est le poumon de ma vie »
Partager

« Le Centre de la Réconciliation, c’est le poumon de ma vie »

RCF Hauts de France,  -  Modifié le 23 septembre 2021
Tous frères • RCF Hauts de France Le Centre de la Réconciliation, un phare dans la nuit pour les mineurs migrants

C’est le cri de reconnaissance d’un jeune ivoirien aidé depuis 2016 par la Centre de la Réconciliation, association lilloise qui porte secours aux migrants mineurs isolés. En cette rentrée 2021, les besoins sont toujours aussi importants. Rencontre avec son fondateur, le Pasteur Christian De La Roque.

Pasteur Christian de la Roque devant le Centre de la Réconciliation - RCF Hauts de France Anne Henry Pasteur Christian de la Roque devant le Centre de la Réconciliation - RCF Hauts de France Anne Henry

Tel un phare dans la nuit, le Centre de la Réconciliation représente beaucoup dans le parcours de certains migrants mineurs, comme ce jeune ivoirien rencontré sur place. Arrivé à 16 ans à Lille, dormant dans un squat, il s’en est sorti grâce au Centre qui lui a trouvé un hébergement, un collège et l’a aidé à régulariser ses papiers. Il a été hébergé de paroisses en paroisses puis à Wattignies. Aujourd’hui, ses papiers sont régularisés, il suit un bac pro en restauration, vit dans un foyer et a des projets. Il se souvient des premiers mois de son arrivée :  

«Quand je suis venu en France, je ne connaissais personne. Grâce au Centre, je m’en suis sorti. Le plus fort, c’est lorsque le pasteur m’a enlevé du squat pour me donner un toit.»

 

Recherche de familles

Créé en 1998 par l’église protestante de la Réconciliation, ce centre a commencé à venir en aide aux mineurs isolés étrangers en 2013, toujours avec beaucoup de volonté et d’espérance. Et ce malgré les difficultés rencontrées et les incompréhensions de certains sur le parcours de ces jeunes.

« Nous en accompagnons près de 300, soit ceux en attente d’être reconnus mineurs, soit des jeunes non reconnus mineurs qui font appel auprès de la justice. Les besoins sont toujours aussi importants.»

explique Christian de la Roque, entre la rénovation urgente de l’hébergement de Wattignies qui accueille une quinzaine de jeunes, et la nécessité de trouver des familles en métropole lilloise qui accepteraient d'en loger d’autres.

 

Le Centre de la Réconciliation apporte également son aide auprès des étudiants et des femmes isolées avec ou sans enfants. Depuis décembre 2020, il a ouvert une boutique solidaire avec des vêtements et des accessoires d’occasion au 210 rue d’Arras à Lille, juste à côté du Centre. C’est aussi l’Église de la Réconciliation qui est à l’origine de la création de l’Abej, Association Baptiste pour l’entraide et la jeunesse de Lille, qui accueille plus de 6000 personnes en difficultés par an.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF Hauts de France - Tous frères
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Tous frères • RCF Hauts de France

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don