Partager

Le bus de l'entrepreneuriat sillonne les routes de Bretagne

Un article rédigé par Sophie Piéplu - RCF Finistère, le 16 février 2022  -  Modifié le 17 février 2022
L'info positive Le bus de l'entrepreneuriat sillonne les routes de Bretagne
Partager

Un car itinérant pour aider à créer sa propre société ? C’est le concept du “bus de l’entrepreneuriat pour tous”, dispositif porté par BpiFrance. Il se déplace dans les quartiers prioritaires du Morbihan et du Finistère. Reportage au marché de Kercado, à Vannes.

Le bus de l'entrepreneuriat fait halte à Vannes deux fois par mois. © RCF Sud Bretagne. Le bus de l'entrepreneuriat fait halte à Vannes deux fois par mois. © RCF Sud Bretagne.

“Vous voulez fonder votre entreprise ? Vous cherchez du travail ?” Bien visible avec sa doudoune jaune, Mickaël Yana, chef de projet pour le bus de l’entrepreneuriat pour tous, va à la rencontre des habitants ce jeudi matin, au marché de Kercado, à Vannes. “Tout le monde ne fréquente pas les structures, que ce soit les maisons de quartier ou les centres sociaux. Là je vais à la rencontre des gens et je provoque une discussion” explique-t-il.

Car nombreux sont les passants, dans ce quartier prioritaire, pour qui devenir son propre patron est tentant. Pourtant, tous n’ont pas les outils pour bien démarrer leur activité : “Par exemple, tout à l’heure j’ai discuté avec quelqu’un qui avait déjà créé son entreprise, mais il ne savait pas qu’il pouvait bénéficier d’aides ! Je suis donc là pour mieux informer, tout simplement.”

À l’intérieur du bus couleur canari, tout est fait pour se sentir à l’aise et écouté : chauffage, connexion internet ainsi qu’un bureau séparé : “Si une personne a besoin de se confier un peu, on a juste à fermer la porte.”

 

Une complémentarité avec Néo 56

Au marché de Kercado, Mickaël Yana est accompagné par Sarah Kersuzan qui travaille pour le Groupe Néo 56, association de réinsertion. Être à deux permet d’être complémentaire et de mieux orienter le public. “Si les gens que nous rencontrons sont plus axés sur la recherche d’emploi, je peux leur proposer des missions avec ou sans qualification. Ça peut aussi être un travail temporaire le temps de mieux réfléchir à sa création d’entreprise” détaille Sarah.

 

Une habitante décroche un entretien

Ce jour-là, Soraya, habitante du quartier, vient à la rencontre de Mickaël et Sarah. Au fil de la conversation, elle exprime son envie d’exercer dans le milieu du maraîchage. Un coup de fil plus tard, elle décroche un entretien ! “Ça correspond complètement à ce que je veux, sur la presqu’île de Sarzeau, près de la nature. Ramasser les fruits et les légumes ça me plaît. On a besoin de nous pour nourrir les habitants de l’agglomération, et avec du local c’est mieux !” confie la jeune femme, munie de son CV en plusieurs exemplaires.

Après cette bonne nouvelle, l’ambiance était au rendez-vous dans le bus, avec un texte de slam que Soraya a elle-même écrit ! “C’est tellement enrichissant d’être toujours dans un quartier différent, de rencontrer des talents différents !” sourit Mickaël.

Pour suivre les haltes du bus en Bretagne : https://bus-tousentrepreneurs.fr/les-tournees-en-regions

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don