Accueil
Chaufferie de Surville : des copeaux de bois pour chauffer 100 000 logements
Partager

Chaufferie de Surville : des copeaux de bois pour chauffer 100 000 logements

Un article rédigé par Alice Forges - RCF Lyon,  -  Modifié le 19 novembre 2018
La chaufferie biomasse de Surville, dans le 7e arrondissement de Lyon, sera mise en service en mars 2019. Visite d’une installation gigantesque productrice d’énergie renouvelable !
RCF69 - Chaufferie de Surville RCF69 - Chaufferie de Surville

Une chaufferie biomasse, qu’est-ce que c’est ? La biomasse, ce sont, ici, des résidus d’exploitation forestière. Autrement dit, du bois que l’on transforme en copeaux, provenant de forêts dans un rayon de 90 kms autour de Lyon. Cela permet de créer des emplois, 70 pour la filière bois autour de Lyon.

Cela représente 75 000 tonnes de bois par an pour la chaufferie ! Tout ce bois sera stocké dans cette immense halle, d’une capacité de 6 000 m3.


Le bois taillé en copeaux, calibré,  et débarrassé du fer qui pourrait y être mêlé, sera projeté sur un lit de sable chauffé. Ainsi, la biomasse brûle et dégage de la chaleur. Quant à la propreté de la combustion, le processus permet de rejeter très peu d’émissions polluantes. C’est un cercle vertueux, comme l’explique Gérald Campbell, directeur général de ELM, une filiale de Dalkia à qui la Métropole de Lyon a confié la délégation de service public :


Cette chaufferie permettra de réduire de 44 000 tonnes par an les émissions de CO2 : cela représente 20 000 véhicules retirés de la circulation.

Elle ne fonctionnera, en revanche, qu’en période hivernale. L’été, c’est l’incinérateur de déchets de Gerland qui prend le relais. 

Pour les particuliers, se raccorder à ce réseau de chaleur est bénéfique, notamment du point de vue de l’économie : une baisse des factures est toujours appréciable. La chaufferie de Surville devrait à terme chauffer 100 000 équivalents logements, sur tous les arrondissements lyonnais, le nord de Vénissieux, Bron et une partie de Vaulx-en-Velin.


En cas de problème toutefois, quatre chaudières gaz d’appoint sont prêtes à tourner.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don