Accueil
Association iDEE : Mon entreprise ne fabrique pas la crise environnementale
Partager

Association iDEE : Mon entreprise ne fabrique pas la crise environnementale

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 12 janvier 2024  -  Modifié le 12 janvier 2024
Commune Planète Association iDEE : Ne pas mettre en opposition écologie et économie !

Depuis mars 2022, les sociétés du territoire peuvent rejoindre le réseau “iDEE”, une association d’entreprises qui accompagnent leurs pairs dans la transition écologique. Grâce à une feuille de route en 10 points et à une mise en commun des connaissances, le réseaux veut tendre vers une économie qui ne serait plus un poids pour l'environnement, mais une chance : l'économie régénérative !
 

Le premier conseil d'administration de l'association, en mars 2022 - © Association iDEE Le premier conseil d'administration de l'association, en mars 2022 - © Association iDEE

En finir avec le flou artistique

 

Au fil des ans, par conviction ou obligation, les entreprises se sont mises au vert.
Mais comment développer la culture de l’écologie sans impacter celle de l’économie ? Une question de beaucoup de sociétés se pose et à laquelle répond iDEE. “On oppose souvent ses termes alors que cela peut être synonyme d’opportunité” explique Denis Maugain, le président de l’association. “Une économie sans écologie : c’est la fin du monde. Mais une écologie sans économie : c’est un chaos”.

Auprès de l’association, les entreprises viennent donc chercher des conseils, une expertise au sujet des nouvelles réglementations en vigueur, mais aussi une feuille de route. “Nous avons un plan en 10 points” résume Denis Maugain. “Le premier pas, c’est la sensibilisation et le dernier, c’est être une entreprise régénérative, c'est-à-dire qui a un impact positif sur l’environnement”.
Entre ces deux points d’autres étapes aux effets visibles à court ou moyen terme comme la décarbonation, la formation ou l’échange.

L’économie ce n’est plus du chacun pour soi ! C’est comment, ensemble, on arrive à optimiser les ressources

Se mettre en réseau

 

L’autre point fort de l’association, c’est son réseau. Ses 115 membres tissent ensemble une toile de ressources au sein de laquelle chacun peut venir piocher. “C’est primordial pour moi” insiste le président du collectif. “Je suis convaincu qu’on n’y arrivera pas tout seul”.

Ainsi les plus grosses entreprises, comme Maped, Salomon, Opinel ou Ubisoft, ayant souvent dans leur rang un délégué RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) peuvent partager leurs avancées avec les plus petites structures, qui, elles, ont souvent une connaissance de terrain à valoriser.

“Aujourd’hui, il faut qu’on repense l’économie autrement” termine Denis Maugain. “L’économie, ce n’est plus du chacun pour soi : c’est comment ensemble, on arrive à optimiser à la fois les dépenses, mais aussi les ressources.”

 

L’actu en bref

  • Le Tétras Libre, le seul centre de soin de la faune sauvage en Pays de Savoie pourrait fermer ses portes, faute de ressources. Une cagnotte en ligne a été ouverte.
  • Qu’est-ce qui nous pousse à pédaler ? Qu’est-ce que le retour en force du vélo dit de notre société ? Autant de questions que se sont posées 7 jeunes lors du tournage de leur documentaire. Les Roues de l’Avenir” sera projeté à Malraux la semaine prochaine.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don