Partager

A Penboc'h, un appel aux dons pour que le centre spirituel retrouve sa sérénité

Un article rédigé par La rédaction de RCF Sud Bretagne - RCF Sud Bretagne, le 9 novembre 2023  -  Modifié le 9 novembre 2023

Le parc du centre spirituel jésuite d'Arradon a été dévasté par la tempête Ciaran dans la nuit du 1er au 2 novembre... Environ 150 arbres sur les plus de 500 que compte ce parc remarquable ont été décimé. Depuis, la solidarité s'organise.


 

Sur les 150 arbres arrachés, certains étaient centenaires Sur les 150 arbres arrachés, certains étaient centenaires

Le choc après la tempête

"On déplante un chêne pour laisser la place libre ici, et on va le replanter la bas", Evain de Gueyer habite juste à côté du centre spirituel. Ancien élève de St François Xavier à Vannes, il passait ses vacances ici. Aujourd'hui il fait partie de la dizaine de bénévoles fidèles au poste chaque jour pour donner un coup de main. "J'avais ramassé les branches mortes avant la tempête, et je comptais les ramasser après. Mais quand je suis arrivé au petit matin avec mon râteau, j'ai pleuré." En effet, c'est un spectacle de désolation qui s'offre aux visiteurs habitués à la magie sereine de ce lieu situé au bord du Golfe du Morbihan et bordé par un parc de 3 hectares. Non seulement, les troncs d'arbres se dressent, nus et coupés en leur milieu mais l’un des trois bâtiments entièrement refait à neuf comme l’ensemble du site entre 2018 et 2020, a subi également des dégâts importants : la toiture a été gravement endommagée par le vent et par la chute d’un arbre. Certains retraitants ont eu aussi la mauvaise surprise de retrouver leurs voitures fortement enfoncées...Et la Sainte Vierge a chuté sur le sol, heureusement sans autres conséquences.

La solidarité s'organise

"Dès jeudi, beaucoup de bénévoles ont donné un coup de main pour libérer l'accès aux bâtiments, aujourd'hui ils commencent à travailler plus finement, à sauver les végétaux qui peuvent l'être...L'enjeu c'est de reconstruire un espace naturel avec ce nouveau paysage" sourit avec philosophie Patrick Sicard, nouveau directeur de Penboc'h depuis le mois de juillet. Un peu plus loin, Pascale Le Roi munie de son calepin de chantier, coordonne les bénévoles et professionnels présents dans le parc. Elle est horticulteur et anime des retraites jardiniers...Elle finit le tour du parc en compagnie du directeur et de l'élagueur: "Il y aura au moins quatre mois de déblayage et après on fera une revégétalisation temporaire du parc, l'idée c'est de recréer des volumes pour que ce ne soit pas le désert mais après on fera appel à des cabinets paysagistes parce qu'on est trop petits là...On ne se rend pas compte mais ça va prendre des mois, des années."

Pour aider le centre spirituel jésuite à se relever, un appel aux dons, en lien avec la Fondation du Patrimoine, vient d’être lancé. L'objectif pour Patrick Sicard, est de redonner la paix qu'inspire ce lieu aux retraitants qui viennent des quatre coins du pays. Ce jeudi 9 novembre, plus de 104 000 euros avaient déjà été recoltés grâce à l’aide 271 donateurs.

Dons sur : www.fondation-patrimoine.org.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don