Partager

A Aix, un restaurant pour réinsérer les personnes handicapées

Un article rédigé par Marine Samzun - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 18 avril 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Le 3 Questions À A Aix, un restaurant pour réinsérer les personnes handicapées
Partager

14% : c’est le taux de chômage des personnes en situation de handicap, contre 8% au niveau national, soit près du double. Face à ce constat, comment mieux inclure ce public dans le tissu économique local ? Plusieurs entreprises tentent de relever le défi, en faisant de ces différences, un atout. C’est le cas du restaurant Chez Pierre, à Aix en Provence.

Trois "pierre précieuses" du restaurant "Chez Pierre" à Aix Trois "pierre précieuses" du restaurant "Chez Pierre" à Aix

"Ce restaurant, c'est une main tendue vers le handicap", annonce Caroline Mansical, directrice du restaurant "Chez Pierre" à Aix-en-Provence. Imaginé dans le sillage d'autres initiatives similaires comme le Café Joyeux ou le restaurant Le Reflet à Nantes, "Chez Pierre" a pour objectif de "donner un emploi à des personnes mises de côté et qui ont envie de travailler", pointe Caroline Mansical.

 

 

C'est le cas d'Alix de Rancourt, porteuse de handicap, qui a été embauchée en CDI au sein du restaurant et est donc devenue une "pierre précieuse". "Mon handicap est invisible et ce n'est pas facile à vivre", explique cette dernière, "avant, quand j'étais embauchée, je ne passais pas les périodes d'essai".

 

 

Des travailleurs ordinaires

 

 

"Les jeunes porteurs de handicap embauchés ici adorent servir, c'est une activité dans laquelle ils excellent et qu'ils font avec le sourire : c'était naturel de les mettre en avant", poursuit la directrice. "Ce que je préfère ? le contact avec les gens ", corrobore Alix, "j'ai envie d'être reconnue comme un travailleur ordinaire".

 

Depuis son ouverture en janvier dernier, "Chez Pierre" affiche complet tous les jours. Avec un service unique le midi, Caroline Mansical envisage d'élargir le service au petit-déjeuner et au salon de thé l'après-midi. "C'est important que ce restaurant soit un lieu de rencontres et d’échanges, notamment pour les familles qui viennent avec leurs jeunes, mais aussi pour les personnes isolées du quartier, que ce soit des personnes âgées ou des étudiants", poursuit la directrice.

 

Intégrer des restaurants "ordinaires" ?

 

Pour la suite, Caroline Mansical souhaiterait essaimer d'autres "Chez Pierre" dans la région, mais selon la directrice, "la vraie inclusion serait pour ces pierres précieuses d'intégrer des restaurants ordinaires : ils sont capables de servir 35 couverts par jour ici, pourquoi pas ailleurs ?"

 

Informations pratiques : https://www.chezpierreaix.com/

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don