Accueil
82-4000 Solidaires, l’association qui hisse les plus pauvres aux sommets
Partager

82-4000 Solidaires, l’association qui hisse les plus pauvres aux sommets

Un article rédigé par Laurette Duranel - RCF, le 7 octobre 2022  -  Modifié le 8 octobre 2022
L'Entretien de la semaine Partager la montagne avec les plus pauvres, l'Association 82-4000 solidaires

Partager la montagne avec les plus pauvres, tel est le credo de Hugues Chardonnet depuis 2012 et de l’association 82-4000 Solidaires. À l’occasion des dix ans de cette association, ce médecin du sport et guide de haute montagne est l'invité de Thierry Lyonnet.

©Association 82-4000 solidaires ©Association 82-4000 solidaires

82-4000 Solidaires fête ses 10 ans

 

Qu'est-ce qui a poussé Hugues Chardonnet, médecin du sport et guide de haute montagne, à créer, il y a dix ans, l'association 82-4000 Solidaires ? Tout est parti d’un constat : "L’une des pires cruautés de notre société, c’est le partage injuste de ce qui est beau." Hugues Chardonnet s’explique : "On dit que la haute montagne est réservée aux riches, aux gens qui n’ont pas peur de mourir. Mais c’est faux parce que la montagne est gratuite, elle est ouverte et accueillante toute l’année." Comme l'indique le titre du livre qu'il vient de publier pour marquer les dix ans de l'association, "Les sommets sont à tous !" (livre co-écrit avec Laureline Dubuy et paru aux éditions Glénat).

 

Certes, l’ancien journaliste le concède : sans une connaissance ou un ami qui nous introduit à la montagne, il est moins facile d’y accéder. Alors il a souhaité devenir cet intermédiaire pour tout un tas de personnes isolées et en difficultés financières. Depuis 10 ans, les membres de son association vont donc à la rencontre des bénéficiaires, avec l’aide de l’association ATD Quart Monde. Objectif : "faire naître un rêve d’alpinisme et renverser l’image fausse que la montagne n’est pas accueillante". Et il l’assure, l’alpinisme ne demande pas de capacité physique particulière, simplement de la volonté. 

 

La cordée, "un modèle sociétal absolument sublime"

 

Une fois le moment venu de la grande épopée, les participants s’encordent les uns aux autres et entament leur route vers les sommets. "Ce n’est pas facile de s’encorder la première fois, quand on vit dans la rue et qu’on est plus habitué à avoir des relations hostiles que des relations de confiance", raconte-t-il. Mais la magie opère rapidement. "Quand on s’encorde, on découvre qu’on est capable de s’associer pour un objectif dont on va être fier toute sa vie. Et c’est le fait de s’associer qui rend possible cet objectif, on a là un modèle sociétal absolument sublime", se réjouit Hugues Chardonnet.

 

Et la spiritualité n’est jamais bien loin, car celui qui est aussi diacre dans les paroisses du Briançonnais dans les Hautes-Alpes, voit dans ces moments de partage du trésor de la montagne, "une expérience concrète d’évangile et de bonne nouvelle". 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don