Accueil
48h pour découvrir l'agriculture urbaine à Marseille
Partager

48h pour découvrir l'agriculture urbaine à Marseille

Un article rédigé par Marine Samzun - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 9 mai 2022  -  Modifié le 9 mai 2022
Commune Planète (Provence-Alpes-Côte d?Azur) 48h pour découvrir l'agriculture urbaine à Marseille

Samedi 14 et dimanche 15 mai auront lieu les 48h de l'agriculture urbaine, un événement national qui se déroule également à Marseille. L'occasion de découvrir une trentaine de micro-fermes, jardins collectifs ou initiatives écologiques locales qui ont pour but de relocaliser la production agricole au coeur des centres villes, afin d'accéder à une nourriture plus saine en circuits extra-courts.

L'agriculture urbaine : une solution pour renforcer la résilience alimentaire des villes ? L'agriculture urbaine : une solution pour renforcer la résilience alimentaire des villes ?

Fermes urbaines participatives ou spécialisées, potagers et jardins collectifs... plus de 35 structures marseillaises se sont engagées pour les 48h de l'agriculture urbaine, les 14 et 15 mai prochains, à ouvrir leurs portes afin de faire découvrir les différentes réalités de ce domaine en plein essor. Lancé depuis 2016, cet événement est désormais présent dans près d'une vingtaine de villes en France. Objectif : sensibiliser le grand public à l'agriculture urbaine et aux enjeux qu'elle porte. 

 

Renforcer la résilience alimentaire des villes

 

Face aux crises du Covid-19 et de la guerre en Ukraine, la souveraineté alimentaire des villes est redevenu un sujet majeur dans le débat public. Outre la tension sur les approvisionnements étrangers, les conséquences du modèle agricole actuel pèsent également sur l'environnement et induisent un délitement du lien entre urbains et ruraux. 

 

"Réconcilier villes et campagnes"

 

Citoyens et entreprises se sont ainsi lancés dans des initiatives agricoles urbaines un peu partout en France, et notamment à Marseille. Objectifs : se réapproprier son alimentation, en favorisant les circuits courts afin de réduire les coûts de stockage et de transport, mais aussi accéder à une alimentation plus saine et plus raisonnée. 

 

"On cherche une complémentarité avec l'agriculture traditionnelle, notamment sur les aromates qui sont difficilement stockables",  indique Barthélémy Le Blanc, responsable du réseau de micro-fermes "Wesh Grow", qui produit des micro-pousses en bioponie. Par les liens qu'elle crée entre citoyens et agriculteurs, le développement de l'agriculture urbaine pourrait être une solution pour permettre, comme le souhaite ce jeune entrepreneur, de "réconcilier ville et campagne".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don