Accueil
Un collège du futur à Lançon-Provence
Partager

Un collège du futur à Lançon-Provence

Un article rédigé par SAC Aurélie - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 4 avril 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Près de chez vous [Département] Un collège du futur à Lançon-Provence

Un collège futuriste pour la commune de Lançon-Provence est en construction. Signé par l’architecte Rudy Ricciotti, l’établissement répond aux toutes nouvelles normes environnementales. Il ouvrira ses portes pour la rentrée prochaine avec une capacité d’accueil de 750 élèves. 

Visuel du futur collège de Lançon-Provence, situé au nord de la ville sur la route de Pelissanne @ Rudy Ricciotti & UNIC Architecture Visuel du futur collège de Lançon-Provence, situé au nord de la ville sur la route de Pelissanne @ Rudy Ricciotti & UNIC Architecture

Selon une étude de l'Insee parue en 2016 : “le département des Bouches-du-Rhône pourrait compter 98 000 collégiens en 2040 (...). Les effectifs atteindraient un pic à 104 000 collégiens en 2025.” Face à une telle augmentation, le Département des Bouches-du-Rhône s'active pour augmenter le nombre de places dans les collèges publics. La commune de Lançon-Provence est dans le viseur de la Présidente du Conseil départemental Martine Vassal depuis un moment déjà. L’objectif est simple : désengorger les collèges alentour et “réduire les transports scolaires au maximum.” Désormais, les jeunes habitants de Lançon-Provence n’auront plus à aller jusqu’au collège de Salon-de-Provence ou de la Fare-les-Oliviers pour espérer étudier. Un collège plus proche ouvrira ses portes dès la rentrée prochaine. Neuf mais également propre et en harmonie avec le paysage.

 

 

La roche, l’élément central du collège de Lançon-Provence

 

 

Le nouvel établissement scolaire sortira de terre au nord de la ville, à la place d’un ancien centre technique. Les activités précédentes mises à l’arrêt, elles ont dévoilé la roche qui borde le terrain. “La pierre est omniprésente et envoie un message permanent" analyse Rudy Ricciotti. C’est le minéral qui a inspiré l’architecte en charge du projet. Le collège a été pensé géométrique, en harmonie avec les reliefs. Le béton est mis à l’honneur sous toutes ses formes. Bouchardé ou bien rocaille, Rudy Ricciotti cherche à faire écho à la pierre qui donne tout le caractère du site. “Le bâtiment a la particularité d’avoir une faible épaisseur et une grande linéarité de façade. Cela permettra à la lumière naturelle d’être très importante à l’intérieur” explique l’architecte.

 

 

Hormis son apparence en communion avec la matière, le collège de Lançon-Provence répond aussi à des besoins écologiques. Panneaux photovoltaïques, toiture végétalisée, chaudière à bois, brasseurs d’air, éclairage naturel, confort thermique et acoustique. L’établissement se met au diapason et utilise les toutes dernières technologies vertes pour réduire son empreinte carbone. Des dispositifs encouragés par Martine Vassal puisque selon elle, “il faut rendre les établissements auto-responsables pour éviter la dépendance énergétique." Avant de conclure : "Aujourd’hui, on est à la page.”

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Près de chez vous
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Près de chez vous

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don