Accueil
Tu m'en liras tant - bilan lecture du mois d'août
Partager

Tu m'en liras tant - bilan lecture du mois d'août

Un article rédigé par Armelle Delmelle - 1RCF Belgique, le 18 septembre 2023  -  Modifié le 18 septembre 2023

Avec un peu de retard, voici notre petit bilan de lecture du mois d'août. Qui dit mois d’août dit préparation de la rentrée littéraire. Autant dire que notre liste de lecture s’est encore agrandie! On fait le point sur ce qu’on a réussi à lire le mois dernier. 

Photo libre de droit Photo libre de droit

Le pays des sable - histoires naturelles T6, Xavier-Laurent Petit
 

Quand Yanis atterrit au milieu du désert pour ses vacances avec sa maman, c'est tout un monde qu’il découvre. Il n’a jamais quitté Paris où il a grandi et pourtant c’est ici que Kadija, sa maman, est née. En même temps qu’il découvre son grand-père, il découvre son monde qui est celui d’un berger de chamelles. Ce roman est en quelque sorte un récit initiatique pour ce petit garçon qui découvre les joies et les dangers du sable et du soleil. 
 

Mission 2CV, Théophane Leroux et Samuel Pruvot 
 

Prenez 2 journalistes et donnez leur 2CV et une semaine d'été. Ils y ajouteront 2 bonnes sœurs et un road trip jusqu'à St Tropez pour évangéliser. Ce petit livre est fait de rencontres parfois provocantes parfois en toute simplicité. 
 

Retrouvez Théophane Leroux pour un entretien sur cette expérience dans Tu m’en liras tant. 
 

Odette Toulemonde, Eric-Emmanuel Schmitt 
 

Ce livre est issu d’un film et n’est pourtant pas comme le film. Ce sont huit femmes, et huit histoires d’amour qui se racontent. Toutes différentes, toutes uniques comme toutes les histoire d’amour au final. 
 

Chaleur Humaine, Serge Joncour
 

Que se passe-t-il quand une famille quelque peu brisée se retrouve à vivre dans une même maison le temps du covid? Alexandre à repris la ferme de ses parents alors que ses trois sœurs sont parties vivre en ville. L’une à Paris, l’autre à Toulouse et la dernière à Rodes. Mais quand le covid frappe à leur portes et que l’angoisse monte, elles décident toutes de se réfugier à la ferme. Le souci, c’est que cela fait des années que la fratrie ne s’est pas adressé la parole. Un huit clos qui peut nous faire réfléchir à l’importance de la famille dans les moments difficiles et à ce que pourrait nous apporter un retour à la terre. 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don