Accueil
TEMOIGNAGE I Accueil des réfugiés: "en France, la fraternité est solide"
Partager

TEMOIGNAGE I Accueil des réfugiés: "en France, la fraternité est solide"

Un article rédigé par Jean-Paul Maigrot - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Illustration de ce que l'Eglise fait pour l'accueil des étrangers avec le témoignage de Choïra, originaire d'Ouzbékistan.

L'Eglise se mobilise pour l'accueil des étrangers

Le réseau Welcome pour l’accueil des réfugié est apparu dans le diocèse de Besançon il y a maintenant trois ans. Ce service entend leur offrir une hospitalité digne d’un être humain et fidèle à l’esprit de l’Evangile. Il fait partie de la mobilisation de l’Eglise pour l’accueil des migrants.

Choïra est issue de l’Ouzbékistan. Elle est accueillie à Besançon par la pastorale des migrants. "Ils font des réunions. Il y a les familles qui accueillent les personnes comme nous, et ceux qui ont besoin d’un toit. Il y a des réunions une fois par mois au centre diocésain. J’ai rencontré une femme qui a dit qu’elle pourrait nous loger. Cela fait un an que nous sommes chez elle. Mais pour les vacances scolaires, nous partons à la campagne dans une autre famille d’accueil" explique-t-elle.
 

"On est soutenus"

Ces rencontres permettent de créer des liens forts entre les personnes. "On apprend la langue, on fait des efforts. La langue française n’est pas facile mais j’ai eu pas mal de soutien par nos amis. C’est grâce à toutes ces personnes que l’on réussit. On croit qu’un jour, tout ira bien. Je n’aime pas me plaindre. Mais quand on est entouré, on sent que l’on n’est pas seul. On est soutenus" ajoute-t-elle.

Ce sont de vrais liens de fraternité. "Ces personnes sont devenus des amis. Mais plus encore, ils remplacent les grands-parents pour nos enfants. Avec eux, il y a toujours de l’espoir même si les procédures sont longues. Avant de venir, je pensais que la France était un pays où les voisins ne se connaissent pas, où les gens ne s’intéressent pas aux autres" précise-t-elle. Ajoutant que "la fraternité est très solide".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don