Accueil
Soi et les autres
Partager

Soi et les autres

RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Pourquoi l'autre est-il si indispensable et si agaçant? C'est par l'autre que nous venons au monde et que tout au long de la vie on se sent unique. Un sujet éminemment spirituel!
Pixabay/Virvoreanu-Laurentiu Pixabay/Virvoreanu-Laurentiu

"Quand on vient au monde on est accueilli par quelqu'un, on vient par quelqu'un qui nous donne la vie." C'est presque trop simple ou trop évident à dire, admet le P. Rémi de Maindreville. C'est pourtant une donnée fondamentale: on ne vit jamais tout à fait seul. Parce que l'autre est notre origine et parce qu'il nous rend unique, il fait l'objet d'un numéro spécial de la revue Christus.
 

Chacun est unique, et ce n'est pas dans une tour d'ivoire que l'on s'en rend compte

 

l'autre, cette donnée fondamentale

"L'autre nous précède, on y échappe pas", constate le jésuite. Ces derniers temps, dans notre société meurtrie par de violents attentats, la tentation s'est fait sentir de voir l'autre comme une menace. Le sujet est en fait si fondamental que le numéro spécial de la revue Christus fait intervenir de grands noms de différentes époques pour l'aborder, avec des articles de Julia Kristeva, Michel de Certeau, Sylvie Germain ou encore Nicolle Carré, qui signe l'article "S'il me manque l'amour, je ne suis rien".
 

l'autre, éminemment spirituel

Pourquoi l'autre est-il si indispensable et si agaçant? Pourquoi tantôt le cherche-t-on, tantôt le rejette-t-on? Le P. de Maindreville nous le rappelle: "Il y a une expérience heureuse et joyeuse de l'autre qui peut se faire à travers l'amour, l'amitié, les relations gratifiantes." Chacun est unique, et ce n'est pas dans une tour d'ivoire que l'on s'en rend compte. L'autre, c'est aussi cet insaisissable. Celui que les religions nomment le tout autre. Que l'homme bien avant le christianisme s'est mis à rechercher.

 



 

la diversité des êtes humains

Il y a aussi des relations qui enferment. Ce qu'entend dénoncer l'exposition du Musée de l'homme, "Nous et les autres - Des préjugés au racisme" (jusqu'au 8 janvier 2018). Sa commissaire Evelyne Heyer a voulu que soit montrée "l'extraordinaire diversité des humains".
 

 



 

Diversité que l'on "catégorise", et qu'inévitablement on hiérarchise. D'où le racisme et ses dérives. L'anthropologue souligne que les générations précédentes ont connu une France plus raciste, même si la violence d'un propos raciste reste toujours aussi forte. "Il faut tenir compte de la diversité des êtres humains et aller vers le plus d'égalité possible en tenant compte de cette diversité."
 

 

Émission en partenariat avec la revue Christus

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don