Accueil
Se confronter à la réalité et raconter sa vie
Partager

Se confronter à la réalité et raconter sa vie

Un article rédigé par Christophe Henning - RCF, le 14 avril 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Au pied de la lettre Se confronter à la réalité et raconter sa vie

Deux livre sensibles aujourd’hui, fait de tendresse et de poésie. Un récit tout d’abord, qui fait mémoire d’un amour fou, d’un rêve qui a tenu une vie durant. Et un roman, futuriste, irréel et en même temps pétri de ce qui fait l’existence, ses fuites en avant, ses rêves les plus fragiles.

Pascaud Rotig Pascaud Rotig

L'aimante, de Fabienne Pascaud

Louis est un homme séduisant, et l’auteur qui nous en parle l’a aimé toute sa vie. L’homme en question s’est marié, avec une autre, mais cela n’a pas entamé l’amour que lui porte Fabienne Pascaud. Et puis vient enfin la vie possible, ensemble, une vie de famille et de bonheurs que la maladie vient renverser. Un amour raconté avec passion, avec pudeur.

Fabienne Pascaud est écrivain, journaliste, critique de théâtre, longtemps directrice de la rédaction de Télérama, elle a écrit plusieurs livres, essais et biographies, un premier roman en 2021 et ce récit très personnel, qui raconte son grand amour pour Louis, emporté par la maladie d’Alzheimer. Une livre pour faire mémoire.

L’Aimante, de Fabienne Pascaud, est publié chez Stock.

La disparition des rêves, de Marianne Rötig

Camille ne sait plus quoi faire : elle ne rêve plus ! Qui a bien pu lui dérober ses rêves, elle qui note scrupuleusement ce que la nuit lui inspire. Elle mène l’enquête, découvre qu’elle n’est pas seule et que tout est un peu plus compliqué, mêlant la mémoire et le temps qui passe à l’empreinte que nous laissent les rêves.

Marianne Rötig est engagée dans des professions de santé mais aussi dans des ateliers d’écriture. Elle a publié un récit de voyage remarqué - Cargo -, c’était en 2018. il n’y avait plus qu’un pas à franchir pour ce premier roman, « La disparition des rêves »…

La disparition des rêves, de Marianne Rötig, est publié chez Gallimard. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don