Accueil
Rémi Masson, marin d'eau douce des Pays de Savoie
Partager

Rémi Masson, marin d'eau douce des Pays de Savoie

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 29 janvier 2024  -  Modifié le 2 février 2024
Commune Planète Rémi Masson, l'homme-poisson photographe des lacs alpins

Entre craintes, mystères et croyances anciennes, les lacs fascinent encore et toujours ceux qui s'en rapprochent. Rémi Masson, lui, y plonge, en apnée, pour photographier la vie secrète qui s'ébat sous la surface. Une vie secrète qui fait la richesse de notre écosystème alpin.

Au fil des saisons, durant 8 ans, le photographe a immortalisé les lacs alpins - © Rémi Masson Au fil des saisons, durant 8 ans, le photographe a immortalisé les lacs alpins - © Rémi Masson

Une histoire d’amour vieille de 20 ans

 

Né en Haute-Savoie, Rémi Masson passe sa jeunesse sur les rives des lacs des Pays de Savoie. Rapidement, il décide de les découvrir de l’intérieur, en plongeant, en apnée, appareil photo à la main. “C’était une curiosité au départ” raconte-t-il. “Aller voir, sous la surface, ce qu’il y a d’intéressant. Ce qui m’intéresse, c’est, en fait, d’explorer”.

De cette passion, il fait un métier couronné de succès. Au fur et à mesure des années, son travail est salué par de nombreux concours nationaux et internationaux, notamment le “GDT European Wildlife Photographer of the Year”.

Au fur et à mesure des plongées, Rémi Masson nous fait découvrir la faune sauvage - © Rémi Masson Au fur et à mesure des plongées, Rémi Masson nous fait découvrir la faune sauvage - © Rémi Masson

Près d’une décennie de travail acharné

 

Si le terrain de jeu favori de Rémi Masson a toujours été l’Auvergne-Rhône-Alpes, son dernier ouvrage Grands Lacs Alpins est centré sur la trilogie lacustre des Savoie : Annecy, Aiguebelette et Bourget.

“C’est le fruit d’un travail de 8 ans” résume le photographe. Un livre conséquent qui compte pas moins de 276 pages, 400 photographies et qui se compose de 4 parties : le lac comme lieu de vie, lieu d’histoire, lieu de mystère et le lac libéré de l’emprise humaine. Rien que ce dernier chapitre a demandé 3 années de travail à Rémi Masson.

“Ce sont des lacs qui ont énormément de points communs” explique le photographe, tant au niveau de leur histoire, des espèces qui l’habite ou des mythes qui les entourent. Malgré cela, chacun d’entre eux a été une source d’inspiration unique pour l’artiste au fil du temps. “Le lac du Bourget est de plus en plus clair, avant le lac le plus clair était le lac d’Annecy”.

Couronné par la préface du moine bouddhiste Matthieu Ricard et l’introduction de Stéphane Jacquet, directeur de recherche de à l’INRAE, Grand Lacs Alpins dévoile au grand public les trésors que renferment ces eaux mystérieuses. 

 

L'actu en bref

  • Les refuges de la SPA sont saturés, les nouvelles avancées réglementaires en matière de vente d'animaux ne sont pas suffisantes selon les responsables de la Société Protectrice des Animaux.
  • Les lignes TGV des Pays de Savoie sont elles menacées ? La députée de Savoie, Marina Ferrari, a questionné le PDG de la SNCF.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don