Accueil
Père Daniel Debuf - Bernadette, pourquoi es tu sainte? - La sainteté de Bernadette 5/5
Partager

Père Daniel Debuf - Bernadette, pourquoi es tu sainte? - La sainteté de Bernadette 5/5

RCF Hauts de France,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Mémoires de nos pères • RCF Hauts de France Père Daniel Debuf - Bernadette, pourquoi es tu sainte? - La sainteté de Bernadette 5/5
"La sainteté de Bernadette est une leçon d’espérance, une victoire de tous les quotidiens, pas plus facile pour elle que pour nous...Que Bernadette prête ses sabots aux uns et aux autres."

A l'approche des vacances d'été, sachons se laisser inspirer, n'hésitons pas à modifier le programme initialement prévu, à l'instar du Père Daniel Debuf. 

En effet, Le père Daniel Debuf modifie son trajet et s'arrête à Nevers. Alors qu'il se recueille devant le corps intact de Bernadette Soubirous,  lui mathématicien pour qui le miracle est plus une question de  foi que de raison, il pense   : "Vraiment, au nom même de cet esprit scientifique, tu dois admettre que le miracle est bien possible. " 
13 ans après ce moment qui reste déterminant dans sa foi, il sera appelé à la prêtrise.  

Cette semaine, il nous entraine à sa suite à mieux connaitre Bernadette Soubirous avec cette question : pourquoi es tu sainte? 
et apporte aujourd'hui sa conclusion. 

Extrait :  François DROUILLY, sm, Bernadette Compagne d’espérance, Éd. Centre de documentation mariste, Paris, 2008, p. 39. 3
Elle subit, elle accepte depuis sa plus tendre enfance le déplacement, l’arrachement : […] mise en nourrice ; [après Boly, le cachot] ; éloignement de la famille [pour la] pension à Bartrès ; puis le pensionnat à Lourdes ; [… puis] Nevers.

Extrait :  Ibidem. 
Elle est venue à Nevers attirée par le charisme de la charité, du soin des malades et des pauvres. Elle va rester dans la [maison-mère] avec la mention « bonne à rien ». Et puis acceptation progressive, inéluctable de son emploi de malade qu’on ne sait ni soigner, ni soulager3 .

Extrait : ibidem p 39
Elle se laisse faire. Elle laisse faire Dieu en elle 6

extait  : ibidem p 40 et cf. LAURENTIN p. 231. 
« Le bon Dieu a bien fait de ne pas me donner le choix de mon genre de vie [dit-elle]. Assurément je n’aurais pas choisi cette inaction à laquelle je suis réduite. J’aurais tant aimé à faire un emploi, [un service] »

Extrait : ibidem p 42
Peut-être tout simplement de regarder l’ordinaire, d’accepter l’ordinaire comme ce qu’il est : c’est-à-dire ce que Dieu veut pour nous, veut pour moi. D’en faire le terrain habituel de ma relation à Dieu et aux autres. Il devient alors l’aujourd’hui de Dieu

Extrait : ibidem p 40
[Quand le] pasteur BONHOEFFER [écrit] la veille de son exécution par les nazis : « la victoire est certaine. », 30 il pense […] à la victoire des alliés mais bien plus encore à la victoire de Dieu sur le mal.[…] C’est parce que [Dieu] est là dans l’épreuve, [… parce] qu’il n’abandonne pas le croyant dans son épreuve, [parce] que la foi n’est pas une vertu pour le beau temps seulement mais qu’elle est la force des faibles, [… c’est parce que “tout cela”] que Bernadette sur son lit [se comporte en sachant que] “la victoire est certaine”. 

Extrait : ibidem p 41
Bernadette lie son sort à Dieu pour le meilleur et pour le pire. Mais dans la foi, elle sait que c’est le meilleur qui l’emportera .

Extrait : ibidem p 45
En définitive, la sainteté de Bernadette est une leçon d’espérance : dans la mesure où l’espérance n’est pas un mystère de force mais un mystère d’impuissance, […] non pas un mystère d’héroïsme, mais un mystère de confiance et d’amour. [Une espérance qui] ne consiste pas à souffrir avec courage, ni même à souffrir tout court, mais à accepter d’avoir peur de souffrir. [C’est une victoire]

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF Hauts de France - Mémoires de nos pères
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Mémoires de nos pères • RCF Hauts de France

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don