Accueil
RCF Parcours vitrail St Mihiel la lumière vient de l'intérieur
Partager

Parcours vitrail St Mihiel la lumière vient de l'intérieur

Un article rédigé par Etienne PAYEUR - RCF Lorraine Meuse, le 23 janvier 2024  -  Modifié le 26 janvier 2024
Merveilles en Lorraine Parcours vitrail et façades à Saint Mihiel

L'équipe de RCF Merveilles en Lorraine s'est rendue à St Mihiel début janvier 2024

pour rencontrer Vincent Adelus. Avec son épouse Isabelle, artiste plasticienne, au sein de l' association esperluette (symbole &), il a mis en place 2 parcours pour découvrir autrement les façades de St Mihiel (Meuse) et les vitraux des églises de sa région.

Autour de Vincent Adelus Autour de Vincent Adelus

Un Parcours vitrail, un parcours façades mais aussi un parcours humain

Autour de Nanou Bouillet déléguée de Pays de la Meuse de la Fondation du patrimoine, du père Patrick Denis, curé de la paroisse Ste Croix Centre Meuse (résident à St Mihiel) et de Stéphane Henriot, amoureux du patrimoine (voir nos reportages précédents), nous découvrons le riche parcours de ce couple Isabelle et Vincent qui après avoir traversé l'Europe se sont installés à St Mihiel en 2019.

"Les artistes ont besoin d'espace, les espaces ont besoin d'artistes" nous indique Vincent, spécialiste du spectacle vivant.

Le parcours façade est né d'une idée d'Isabelle pendant le confinement de 2020. Il n'y avait plus d'expositions, pas de vie culturelle. Isabelle a dessiné des oeuvres contre les fenêtres avec calque pour les passants, en commençant par sa maison puis s'est intéressée à d'autres édifices des hôtels particuliers dont la maison de Ligier Richier et aussi s'est associée à une école.

12 maisons puis 14 et 17 en 2023, en projet 25 en 2025. 3 ou 4 en plus par an. Et l'abbatiale St Michel dès 2023. Vincent nous explique que cela permet une décoration de la ville et une rééducation de l'oeil, La lumière irradie les maisons : elle pourrait aussi irradier les églises.

 

La maison du roi

circuit des églises : le parcours vitrail

Rapidement né donc l'idée d'investir les édifices religieux. Avec Thibaut Villemin, le président de l'association, V.Adelus imagine un parcours vitrail à découvrir en décembre, janvier et sur 3 années. Les 2 amis prennent leur bâton de pelèrin pour convaincre les maires et les curés d'une réalisation décentralisée. Le clocher n'est il pas la signature du village ?

C'est ainsi qu'aujourd'hui sont nés 3 parcours un circuit vers Verdun autour de Lacroix sur Meuse;

un circuit vers Metz, Pont à Mousson par Vigneulles, lac de Madine, un circuit vers Toul, Commercy en passant par les côtes de Meuse.

Vitraux de la nativité  abbatiale St Michel de St Mihiel

L'avis de P.Denis curé et de notre spécialiste du patrimoine 

Le père Denis, voisin de quartier de Vincent avait découvert avec intérêt le parcours façade, "cette promenade en ville dans le silence est propice à l'intériorité". souligne t-il ?

Avec l'élargissement aux églises et la maxime "de l'intérieur vient la lumière", on peut se poser la question : "et moi quelle est ma lumière ? ". On peut dans ce dispositif avoir une démarche d'humanité avec d'autres visiteurs.

Pour Nanou, il est heureux d'avoir étendu le dispositif aux villages environnants. Avec la baisse de la population, de la pratique religieuse, les églises sont moins fréquentées : il faut une nouvelle approche et la lumière intérieure : c'est elle qui habite l'édifice et la lumière : c'est un symbole de vie" lance Nanou, séduite par cette belle réalisation.

Vitrail de l'église st Etienne de St Mihiel

 

La technique :

A l'extérieur on ne voit pas d'installation . De bas en haut, une projection de lumière intense et dense donne un effet remarquable. En effet, la lumière blanche est plus adaptée que la lumière jaune du soleil.

"On redécouvre alors les verts, les rouges. C'est une nouvelle manière de voir. Les constructeurs en auraient rêvé et c'est une surprise à chaque installation" s'enthousiasme Vincent.

Il a fallu régler quelques difficultés : baisser l' éclairage extérieur urbain.et créer la pénombre autour. Finalement, avec des lampes LED le bilan carbone est positif.

Vitrail disciples d'Emmaüs à Fremereville sous les côtes

Une ambiance

Vincent a remarqué que l'éclairage créé un nouveau rapport à la nuit. Le noir fait peur : c'est dommage car on peut revoir les étoiles. Des coups de coeur, il en a par exemple

l'église de Pannes(près de Madine) petite basilique vue de loin.

Mais aussi une Grande bande dessinée : St Etienne verrière de 1930 qui nous montre Jésus proche des hommes, les pauvres, les enfants, très touchant.

Pour ma part, mon coup de coeur : c'est l'église d'Apremont : la Vierge avec tous ses noms.

Nanou indique qu'avec la lère guerre mondiale, nombreux vitraux ont été détruits ou abîmés. Cela a créé de la créativité chez les artistes : un art contemporain (cathédrale de Verdun, St Etienne à Bar le Duc). Vincent a aussi remarqué dans les réactions des habitants de la surprise, de la redécouverte et surtout de la fierté

On peut dire qu'après avoir fait le parcours, la grisaille de janvier et du "Blue Monday" est vite oubliée.