Accueil
Open Book : La sélection de l'émission du 15 Novembre 2021
Partager

Open Book : La sélection de l'émission du 15 Novembre 2021

Un article rédigé par Erika Defaye, Sylvie Chabernaud - RCF Limousin,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Open book Nouveaux livres à dévorer

Voici les livres que nous ont présenté Erika et Sylvie pour le deuxième épisode de leur émission Open Book

(c) Nathan Edition (c) Nathan Edition

L’incroyable aventure des bébés, Victor Coutard, illustré par Pooya Abbasian.


Entre l’album et le documentaire, cette collection nous plonge dans les premiers jours de la vie de bébé. Bébé vient de naitre et une aventure incroyable commence, et ce, jusqu’à ses premiers pas. Le cordon ombilical, le lait, la vision, les couches… tout est raconté avec humour par notre petit héros et une petite bulle « je t’explique » permet de comprendre pourquoi.

C’est l’ouvrage idéal à regarder avec un petit enfant qui a un petit frère ou une petite sœur, mais aussi simplement pour qu’il comprenne comment c’était quand il était bébé. Enfin, les illustrations de Pooya Abbasian sont très colorées, très rondes, très belles et amusantes. Des couleurs dominent : le vert, le rouge, le jaune et le violet.

Aimer lire avec Nathan

Grandir avec Nathan

Pooya Abbasian

Martine au Louvre, Gilbert Delahaye et Marcel Marlier, coédition Le Louvre / Casterman.


(c) Casterman Jeunesse

C’est le retour de l’héroïne bien connue des parents et des grands-parents : Martine ! Elle a la grande chance de visiter le Louvre un mardi, jour de fermeture, avec sa classe et sa maitresse dont la sœur une des conservatrices. Au pied de la pyramide, son petit camarade Léo veut absolument voir une momie. Les voilà qui se s’éloignent du groupe, accompagnés, bien-sûr de Patapouf, l’adorable petit chien. Vont-ils retrouver le groupe ? Connaissant Martine, il y aura d’autres surprises !

Quel plaisir de retrouver cette héroïne atemporelle dans ce grand musée ! Comme toujours, l’ouvrage est très pédagogique et fait un focus sur les grandes œuvres du musée : le Radeau de la Méduse, le Victoire de Samothrace, la Joconde…

A la fin du livre, une partie documentaire qui fait un zoom sur l’histoire. Les illustrations sont iconiques et rappelleront de bons souvenirs à tous les anciens lecteurs.

Casterman Jeunesse

Sable bleu, d'Yves Grevet, éditions Syros.


(c) Editions Syros

L'héroïne et également la narratrice de ce roman s'appelle Tess. Elle est lycéenne. Depuis qu'elle est toute petite, elle a peur pour le futur de l'Humanité entre le réchauffement climatique, la raréfaction de l'eau douce et la diminution de la biodiversité. Alors depuis la fin du collège, elle est membre d'un mouvement écologique Planet Reboot. Et là, l'espoir est revenu : une bactérie mystérieuse dégrade le pétrole, d'où une pénurie, d'où la naissance de nouvelles pratiques plus écologiques.

Cependant des vols de nourriture et de médicaments ont lieu mais il n'y a jamais aucun témoin. La police piétine. Seules de rares personnes, dont Tess, perçoivent des sensations et des visions.

Elle va collaborer avec Jennifer l'enquêtrice chargée de ces disparitions. Puis ce sont des groupes de jeunes gens qui disparaissent dont la petite amie de Tess.

Pourquoi ces disparitions ? Vont-ils réapparaître ? Pourquoi Tess ressent-elle ces sensations ? En quoi va-t-elle permettre de percer ces différents mystères ?

A vous de le découvrir dans ce très bon roman d'Yves Grevet. Il aborde l'homosexualité mais également des thématiques essentielles sur l'avenir de la Terre et des humains : la pénurie de pétrole et ses conséquences, le changement d'agriculture, la fin de l'élevage des animaux et la nécessité d'agir.

Le récit est entraînant, plusieurs intrigues s'entremêlent dont la recherche des origines de Tess qui est une enfant adoptée.

L'écriture est agréable, les pages se tournent rapidement et on arrive à la fin sans s'en être rendu compte et c'est là mon seul bémol : la fin est un peu trop courte.

Yves Grevet

Éditions Syros

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don