Accueil
Michel Bussi : "Je suis fier que mes enfants aient de l'humour !"

Michel Bussi : "Je suis fier que mes enfants aient de l'humour !"

Un article rédigé par Vincent Belotti - RCF, le 10 janvier 2024  -  Modifié le 10 janvier 2024
Tu me remercieras plus tard Michel Bussi : "Je suis fier que mes enfants aient de l'humour !"

Avec près d'un million d'exemplaires vendus à chaque sortie, c'est l'un des auteurs à suspense les plus lus en France. Mais quel genre de père est Michel Bussi ? Il lève le mystère à l'occasion de la publication de son dernier roman "Mon coeur a déménagé" aux éditions Presses de la Cité.

©Céline Nieszawer ©Céline Nieszawer

Banlieue de Rouen. Un soir d'automne 1983. Une femme est retrouvée morte sur une voie du périphérique, après être tombée d’une passerelle. Qui l’a poussée ? S’agit-il de son mari, violent et alcoolisé qui la poursuivait ? S’agit-il d’un accident ? Qui d’autre aurait pu la sauver mais ne l’a pas fait ? C’est ce que sa fillette Ophélie va essayer de comprendre en menant une traque sans pitié au fil des années. 



"Ce nouveau roman, c’est la rencontre entre deux genres littéraires." explique Michel Bussi. Le récit de vengeance, à la Monté Cristo, mais version féminine comme Manon des sources ou l’Eté meurtrier. "J'ai aussi beaucoup travaillé avec des centres de vacances et des enfants de foyer. D’où l’idée que cette vengeance pourrait être menée par une petite fille placée en orphelinat  avec un destin hors du commun."

L’enfance et ses peurs, un thème récurrent dans la plupart des romans de ce normand d’origine. "La quête d’identité, la relation trouble aux parents. C’est quelque chose que je trouve à la fois mystérieux, très émouvant et peut-être que j’y puise aussi ma propre histoire, mes propres blessures. » confie ce fils d'institutrice, qui a perdu brutalement son père à l’âge de 10 ans.

 

Ne pas se penser meilleur que les autres

Mais quel genre de père est justement l’auteur à succès, papa de trois enfants, dont deux, ayant plus de 20 ans aujourd’hui ? « Je pense être plutôt cool. Etre trop strict, ça donne envie aux enfants de désobéir ou de mentir. Le fait d’être un proche qui discute, ça incite davantage les enfants à être franc et à se responsabiliser". Responsabilité et autonomie, le moteur de l’éducation pour l’écrivain. "On a gagné quand on fait confiance à son enfant." estime l’auteur des Nymphéas noirs.

Mais s’il est une valeur que l’écrivain est content d’avoir transmis, c’est celle de ne pas se prendre au sérieux et de relativiser. "Je suis très fier que mes enfants aient de l’humour et qu’ils sachent l’utiliser à bon escient, capable de rire avec les autres et de soi-même." Car si aujourd’hui, la famille Bussi n’a pas de soucis matériels, avec les millions d’exemplaires vendus depuis 2014, les débuts ont été difficiles pour cet ex professeur universitaire de géographie, qui a vu ses premiers livres refusés par les maisons d’édition. "La roue peut très vite tourner. Donc ne pas être méprisant et se regarder dans la glace en se disant  qu’au fond, on n’est pas mieux que les autres."

 

Le secrétaire du Père Noël

En parlant d’auto dérision, quel petit défaut paternel l’auteur à succès aimerait-il corriger ? "Le fait d’être distrait", répond- il sans hésiter en souriant. "Parfois, je suis au bout de la table et je pars dans mon imaginaire. On me dit : Papa, t’es où ? Avec nous ? " Et l’écrivain de reconnaitre qu’au quotidien, ce n'est pas évident pour son entourage de donner "cette impression d'être là ..sans y être !"

En tout cas, une mission où Michel Bussi a bien été présent, c’est d’avoir été le secrétaire du Père Noël. Cette année, l’écrivain avait été choisi par la Poste pour répondre aux lettres envoyées par les enfants. Un succès que l’auteur a pu mesurer chez son coiffeur, dont la petite fille a été ravie de recevoir un mot de l’Homme en rouge. "On n’est pas dans de la grande littérature, mais il y a quelque chose qui touche à l’émotion et c’est très joli !" avoue le romancier. Peut-être le point de départ d’un nouveau roman à suspense autour de l’enfance ?!


Son actualité :

La sortie ce 11 Janvier de son nouveau roman "Mon coeur a déménagé" aux Presses de la Cité. L'histoire d'une vengeance qui nous replonge dans les années 90, avec les manifs anti-Juppé, l'arrivée du Minitel et des premiers téléphones portables !

L'adaptation en série télé de "Rien ne t'efface" sorti en 2021 aux Presses de la Cité. Le tournage pour TF1 est prévu en Mars prochain. Une nouvelle série originale est également en cours de préparation pour France Télévisions.

Coté BD : la sortie en Avril prochain du 3e tome de la série historique "Cinq Avril" aux éditions Dupuis

 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don