Accueil
Maeva Christelle Dubois : « Une mystique à l’enthousiasme souriant »
Partager

Maeva Christelle Dubois : « Une mystique à l’enthousiasme souriant »

Un article rédigé par Daniel BERNARD - RCF Haute-Savoie, le 6 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Dans mon sac de voyage Maeva Christelle Dubois : « Une mystique à l’enthousiasme souriant »

Maeva Christelle Dubois est une jeune autrice. Son athéisme supposé recèle toutefois une pensée mystique puissante, intellectuelle, mais ponctuée d’éclats de rire communicatifs. Découvrons un peu de la personne derrière l’œuvre romanesque qui a démarré très récemment.

@Daniel Bernard @Daniel Bernard

La rencontre
Nous nous sommes rencontrés autour de son livre Miseria ! La pensée mystique et romantique est omniprésente dans cet ouvrage singulier. Puis nous avons sympathisé, travaillé sur le plan professionnel, vécu des rencontres littéraires. Bien sûr Maeva a tout en elle pour « faire une bonne émission », comme on le dit. Mais j’ai été surpris, dans le cours de la conversation, par sa bonne humeur, son rire masquant peut-être sa timidité. Je l’ai connue plus intellectuelle, plus cérébrale, ce que je n’aime pas trop. Ici, durant cet enregistrement, notre athée parle presque comme une religieuse convaincue, férue de la vie des Saints, celui de Saint-Sébastien qu’elle porte en médaillon autour du cou. Voilà ce qui m’a plu en Maeva Christelle Dubois, cette jeune-femme bien inscrite dans la vie professionnelle, les PC et les chiffres, dans sa vie conjugale et maintenant dans l’écriture. Le choix de sa musique est stupéfiant : à la génération du RAP ou de l’éternel rock, Maeva nous propose cette page de Hieronymus Praetorius.

Biographie
Maeva Christelle Dubois est née en 1992 sur les bords du Léman. Titulaire d’un Master de
l’Université de Genève, son parcours l’a conduite à travailler pour plusieurs institutions
culturelles et muséales, notamment l’UNESCO, puis la Fondation Martin Bodmer. En quête
d’absolu, elle a remporté le Prix 2020 de la Société littéraire de Genève pour son premier
ouvrage, L’Ode et le Requiem, drame tout en blancheur où mort et beauté se confondent au
pied des montagnes. La sensibilité visuelle de l’auteure, son amour des contrastes et son
goût tant pour la philosophie que pour la sociologie se retrouvent dans son second texte,
Miseria, conte maritime aux allures mystiques qui aborde les déterminismes, la foi,
l’infortune et la quête désespérée d’une justice immanente.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don