Accueil
Lyon: la fête des Lumières placée sous haute sécurité
Partager

Lyon: la fête des Lumières placée sous haute sécurité

Un article rédigé par Julien Urgenti - RCF Lyon,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Périmètre restreint et durée limitée, l'édition 2016 de la Fête des Lumières est logiquement marquée par la menace terroriste et les obligations de sécurité liées à l'état d'urgence.
Janet Goode - L'église Saint-Georges à Lyon Janet Goode - L'église Saint-Georges à Lyon

L'information a fuité il y a déjà plusieurs semaines, elle est désormais officielle: la fête des Lumières 2016 aura bien lieu.

Une mise en lumière de 20h à minuit seulement, 3 jours au lieu des 4 habituels et un périmètre délimité à l'axe Bellecour-Terreaux sur la presqu'île et Saint-Paul-Théâtre-Antique sur la rive droite de la Saône.
C'est donc une fête condensée que propose la ville de Lyon et les autorités préfectorales.
 

 SÉCURITÉ AVANT TOUT
Gérard Collomb a présenté vendredi 14 octobre 2016 des mesures de sécurité jamais vues à Lyon:

  • 42 portes d'entrées seront installées sur le périmètre de la fête,
  • 50 membres du SAMU et de la Croix-Rouge,
  • 60 militaires dans le cadre du plan Sentinelle,
  • 70 dispositifs anti voiture-béliers, pour empêcher le même scénario qu'à Nice,
  • 160 pompiers mobilisés autour d'un Plan ORSEC spécifique,
  • 200 policiers municipaux,
  • 350 agents de sécurité privée pour assurer le contrôle des portes d'entrées et la sécurité à l'intérieur du site,
  • 400 policiers et gendarmes en uniforme et civils seront présents. Parmi eux, des unités de la BRI et du RAID avec des moyens d'intervention lourds

Au total ce sont près de 1500 personnes qui seront mobilisées sur les 3 jours pour assurer la sécurité des lyonnais et des touristes. 

Un drOne de surveillance

Ce sera une première à Lyon et sans doute en France. L'Armée de l'Air va mettre à disposition de la préfecture un drone de surveillance qui survolera tout le périmètre et enverra en temps réel des images haute définition au poste de sécurité. Michel Delpuech, préfet du Rhône:

QUEL SURCOûT pour cette fête?

Interrogé sur la question, le maire de Lyon a botté en touche. "Nous n'avons pas réfléchi en terme de coût mais en terme de sécurité" affirme Gérard Collomb. "Ce qui est sûr, c'est que le surcoût sera inférieur au coût engendré par une nouvelle annulation" précise l'élu qui n'a pas caché que si l'annonce du maintien de la fête des Lumières était faite aujourd'hui c'était avant tout "pour rassurer les partenaires économiques, comme les hôteliers et les tour-opérators".

Lyon, de l'hommage à la résistance

L'an dernier, 3 semaines seulement après les attentats de Paris, l'évènement avait été annulé. "Nous étions alors dans le temps du deuil et de l'hommage" a rappelé lors d'une conférence de presse le préfet du Rhône. Aujourd'hui, malgré la menace terroriste constante, les autorités ont choisi de maintenir la fête lyonnaise. "Plus que jamais notre pays doit être debout et montrer sa force. Montrer sa force, c'est les grands évènements sportifs comme l'Euro et c'est les grands évènements festifs" ajoute Michel Delpuech. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don