Accueil
L’union fait la terre ! Les îles de paix avec Marie Wuestenberghs
Partager

L’union fait la terre ! Les îles de paix avec Marie Wuestenberghs

Un article rédigé par Jacques Galloy - 1RCF Belgique, le 24 janvier 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
God's talents L'union fait la terre avec les îles de paix - Marie Wuestenberghs

“A force de croire en ses rêves, l’homme en fait une réalité”. Cette citation fort appréciée par Marie Wuestenberghs, Directrice Générale des Îles de Paix, donne le ton. Comment cultiver la solidarité pour l’alimentation de 300.000 agriculteurs depuis la bonne ville de Huy ? 

(c) 1RCF Belgique JG (c) 1RCF Belgique JG

Convaincu qu'il ne pourrait y avoir de paix sans éliminer la pauvreté, le père Dominique Pire, dominicain de Huy et prix Nobel de la Paix en 1958, a fondé l’ONG “Îles de Paix” en 1962. Elle est consacrée à l'appui des populations rurales dans les pays en voie de développement. Aujourd’hui, l’ONG cultive la solidarité pour l’alimentation de 300.000 agriculteurs d’Afrique et d’Amérique latine. Iles de Paix se focalise sur une mission particulière à la fois large et relativement circonscrite: la promotion des systèmes alimentaires durables. 

A propos d’alimentation, Marie Wuestenberghs évoque ses souvenirs d’enfance dans le potager de ses grands-parents. Diplômée de sciences politiques de l’UCLouvain et un passage par l’Université de Leiden aux Pays-Bas, elle a toujours été attirée par la coopération au développement. Elle a fait le choix de ne pas résider là-bas mais de soutenir d’ici l’engagement et la formation d’autochtones, clé d’une transmission réussie d’un projet de coopération. Maman de deux et bientôt trois enfants, cette jeune maman dynamique apprécie de contempler le lac Kivu depuis les hauteurs de Bukavu au Congo. Son livre favori est l’écume des jours de Boris Vian et son film inspirant est “The Constant Gardener” qui raconte les péripéties d’une diplomate en Afrique.

Video iles de paix

 

Plus de 40.000 bénévoles se bougent chaque année le troisième week-end de janvier pour soutenir les petites fermes familiales des Iles de Paix. La grande opération annuelle consiste à vendre des dizaines de milliers de petits bonhommes colorés de 5 centimètres de haut et dont les mains et les pieds peuvent se clipser l’un sur l’autre pour former une grande chaîne d’amitié ou une boule ronde comme la terre. Le « petit bonhomme » actuel voit le jour en 1986. Son créateur, l’artiste belge Paul Gonze, s’est inspiré de la « figure de l’homme dans un cercle » de Léonard de Vinci (l’Homme de Vitruve). Bras grands ouverts, il suggère autant l’appel à l’aide que la bienvenue. L’anthropomorphisme du module exprime la réciprocité des échanges entre ceux qui peuvent aider aujourd’hui et ceux qui le pourront demain.

Marie-Wuestenberghs-1

 

La Mission d’Iles de Paix est de contribuer à la recherche et l’expérimentation de modèles alternatifs de développement. Le choix des modèles à promouvoir est basé sur les valeurs du centrage sur la personne humaine, de l’équilibre harmonieux et du respect de l’individu avec les autres (sa famille, sa communauté, le genre humain) et avec la nature, et bien sûr la qualité de vie pour tous. L’ONG initie des projets, forme les populations locales, puis se retire pour permettre de réinvestir ailleurs. Les projets en cours sont dans les pays suivants : Burkina Faso, Bénin, Pérou, Tanzanie et Ouganda. Iles de Paix, ce sont 50 emplois en Belgique, 50 à l’international et un budget annuel de 6 millions d’euros.

Les modèles respectent des conditions favorables au développement humain et à l’environnement. Ils réduisent la pauvreté et les inégalités et accroissent la résilience des populations en favorisant l’accès aux droits fondamentaux. Les expériences doivent être extensibles et reproductibles et doivent s’ancrer là où l’impact est réel et mesurable. 

En marge d’Iles de Paix, Marie Wuestenberghs est animatrice-bénévole dans les colonies d’enfants du groupe AEP “Vacances vivantes”. Créée à l’initiative du Roi Léopold III en 1941 afin de soulager la souffrance des enfants de soldats prisonniers, l'Aide aux Enfants des Prisonniers de guerre (AEP, devenue Active Education Partners) est pionnière, le premier jalon d'un mouvement qui trouve aujourd'hui son expansion dans "Vacances Vivantes", un nom fidèle à un esprit. Les principes de l'AEP s'enracinent dans les valeurs de base du scoutisme: esprit de service, solidarité, apprentissage de la vie au contact de la nature. Chez Vacances Vivantes, les jeunes sont responsables, critiques et solidaires. Des moments citoyens sont prévus lors des camps de vacances afin de les outiller dans leur démarche. Etre responsable en cas de danger, responsable sur le net, éco-responsable et solidaire dans la différence sont les axes qui seront mis à l'honneur cette année. Bref, l’enjeu est de former des citoyens responsables.

Rencontrez Marie Wuestenberghs, directrice générale et jeune maman dans l’émission RCF - God's Talents. 

#ilesdepaix #donation #cooperation #alimentation
#huy #dominiquepire #dominicains

www.ilesdepaix.org

Emission:
https://www.rcf.fr/culture-et-societe/gods-talents

 

Iles de Paix

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don