Accueil
Livres d'ailleurs : à la découverte des littératures du monde
Partager

Livres d'ailleurs : à la découverte des littératures du monde

RCF Lorraine Nancy, le 8 avril 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Entrez sans frapper Entrez sans frapper - émission du 9 avril 2022

Livres d'ailleurs s'est déroulé les 4, 5 et 6 mars derniers. L'association Diwan en Lorraine, organisatrice de l'événement, a souhaité mettre en valeur la littérature africaine pour cette première édition a mis en valeur l'Afrique. 

Le salon Livres d'ailleurs a mis en valeur l'Afrique cette année. Le salon Livres d'ailleurs a mis en valeur l'Afrique cette année.

Livres d'ailleurs est une nouvelle manifestation littéraire qui fait partie du festival Désirs d'Afrique qui vise à "voir et entendre la création contemporaine africaine". La première édition du salon littéraire s'est jouée au début du mois de mars. Chaque année, elle devrait alterner entre des éditions dédiées à l'Afrique et à l'Orient. Cette année, trente auteurs et dessinateurs ont fait rayonner la création littéraire autour de l'Afrique à l'Hôtel du Département de Meurthe et Moselle.

 

 

Ce nouveau rendez-vous du livre dans la cité ducale met en valeur des lieux particulièrement imagés et imaginés. In Koli Jean Bofane, le président de l'événement, nous explique : "On est dans la mondialisation et pourtant on ne s'y connaît pas. Ce que j'écris, c'est ce que les écrans ne montrent pas." Les auteurs et dessinateurs présents au salon racontent l'Afrique tel qu'ils le connaissent, loin des stéréotypes. Le président du salon continue : "on pourrait comparer ce festival à une espèce de concert qui se déroulerait à Nancy : il y a des instruments qu'on a pas encore entendus. Il est temps d'entendre le triangle ou la flûte".

 

 

Ce salon mise donc sur l'échange et le dialogue. Pour In Koli Jean Bofane, qui vient du Congo, présider ce salon sur l'Afrique s'est fait naturellement. "Livres d'ailleurs, c'est le Maroc, c'est la France, on a pris quelqu'un qui vient encore d'ailleurs", nous dit-il dans un sourire. Le salon vient aussi créer un échange culturel avec la population, notamment par le biais de tables rondes. Ce salon, pour lui, "c'est d'écouter toutes les voix. Il y a beaucoup de proximité. On en a de plus en plus besoin, de comparer notre imaginaire, nos idées avec ce qu'il se passe ici. La mondialisation, d'accord, mais moi je préfère mondialiser les idées, y réfléchir.

En toute logique, le salon littéraire reviendra en 2023 pour valoriser l'Orient. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don