Accueil
L'été au cinéma
Partager

L'été au cinéma

Un article rédigé par Fabien Genest Natio - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Pour la dernière de la saison, les chansons de films dont l’action se déroule en été sont cette semaine dans la Symphonie du cinéma. Du Grand Bleu à West side story, chantez, dansez…
Pan-Européenne Édition. Valeria Golino dans "Respiro", d'E. Crialese en 2003. Pan-Européenne Édition. Valeria Golino dans "Respiro", d'E. Crialese en 2003.

Dans La Symphonie du cinéma, cette semaine, il sera question des chansons d’été au cinéma. Une émission, 100% chantée pour cette dernière de la saison, consacrée à quelques films évoquant une saison synonyme de vacances, de plage, de soleil et de détente, mais aussi de rencontres et de découvertes.
 

'Sara perché ti amo', BO 'L’Effrontée', Ricchi e Poveri

Le groupe Ricchi è poveri chante dans L’Effrontée de Claude Miller, en 1985, Sara perche tu amo:  Ce sera parce que je t'aime, comme un cri aux élans du cœur, qui vient rythmer les rêves et les premières désillusions, aussi, de Charlotte, adolescente de treize ans, maladroite et secrète, qui traîne son ennui au coeur de l'été dans sa ville de Haute-Savoie, devenue soudain trop petite pour elle. Le film vaudra à Charlotte Gainsbourg, qui faisait alors ses premiers pas au cinéma, le César du meilleur espoir féminin.
Changement de décor et cap à présent sur la plus méridionale des  îles italiennes, Lampedusa, pour l'extrait suivant qui figure dans un film d'Emanuele Crialese, sorti en 2003, qui allait remettre au goût du jour une vieille chanson des années 60, chantée alors par Patty Pravo...
 

'La Bambola', BO 'Respiro', Patty Pravo

Lampedusa, écrasée par le soleil, avec la mer à perte de vue pour seule horizon. Une terre de pêcheurs, aride et rude, où Grazia, jeune mère de famille fantasque et libérÄ—e s'ennuie et dont la personnalité s'accommode mal des conventions locales. Comme les paroles de la chanson de Patty Pravo, La Bambola, la poupée en français, Grazia se sent ballottée entre ses devoirs de mère et ses envies de femme.
Restons en Sicile et en Méditerranée pour plonger quelques instants dans les eaux turquoises de Taormina, un des décors grandioses du Grand Bleu et du film sur la rivalité et l'histoire d'amitié de deux plongeurs en apnée, habillé par la partition incroyable d'Eric Serra, qui allait devenir le double indissociable de Luc Besson.
 

'Lady Blue', BO 'Le Grand Bleu', Eric Serra

My Lady Blue, chantée par Eric Serra, seule chanson qui compose la bande originale du Grand Bleu, film de toute une génération, qui vaudra au compositeur le César de la meilleure musique originale en 1988.
Restons dans les années 80, en 1987 exactement, mais cette fois-ci de l'autre côté de l'Atlantique, en Amérique, en compagnie d'une bande d'adolescents embarqués au coeur de l'été 1959 dans l'Oregon, dans une enquête le long de la voie ferrée.
 

'Stand by me', BO 'Compte sur moi', Ben E King, 1986

Stand by me, reste avec moi, chanté pas Ben E King qui sert également de titre au film de Rob Reiner. Une chanson culte dans le répertoire du blues, chanson de 1961, dont il existe de nombreuses reprises, et qui sert de fil conducteur à cette histoire où l'on suit Gordie et ses jeunes camarades, Chris, Teddy, et Vern qui décident de partir sur les traces d'un adolescent qu'ils savent mort pour avoir approché de trop près la voie ferrée. Un voyage initiatique va les entraîner dès lors dans un périple à la recherche de la vérité.
L'Amérique et l'adolescence, il en est aussi question en 2012 dans le film de Wes Anderson, Moonrise kingdom, où on entend à un instant du film une chanson française de Françoise Hardy que la jeune héroïne, Suzy, fait écouter à Sam, jeune scout idéaliste, avec qui elle s'est enfuie.
 

'Le Temps de l’amour', BO 'Moonrise kingdom', Françoise Hardy

1965, île de Prudence en Nouvelle-Angleterre. Suzy et Sam tombent amoureux durant l'été de leurs 12 ans et décident de s'enfuir. Ils ont tout planifié par lettres interposées et sont bien décidés à quitter un monde qui ne leur convient pas. Sur une plage déserte, ils dansent alors sur le disque de Françoise Hardy que Suzy a mis sur son pickup portatif dans l'une des plus belles scènes du film.
Larguons les amarres sur les côtes malouines à présent en compagnie de Melvil Poupaud qui accompagne dans Conte d'Ä—té d'Eric Rohmer, l'une de ses amoureuses à la guitare sur une chanson de marin que je vous propose d'écouter.
 

'Fille de Corsaire', BO 'Conte d’été', Gwenaëlle Simon, Melvil Poupaud. Musique de Sébastien Erms

Je suis une fille de corsaire, chante Gwenaëlle Simon dans Conte d'été, qui figure dans le cycle des contes des quatre saisons d'Eric Rohmer, réalisateur par excellence du marivaudage qui en 1996 pose sa caméra sur la côte d'Emeraude, à Dinard et Saint-Malo. Entre plage et balade en mer, on y suit Gaspard, un jeune étudiant rennais en vacances. Gaspard séduit, Gaspard plaÄ«t mais le jeune homme, incarné par un Melvil Poupaud taiseux et rêveur, a bien du mal à choisir entre la sérieuse Margot, la blonde Solène et la pétulante Léna.
 

'Paris au mois d’août', BO 'Paris au mois d’août', Charles Aznavour

Sa femme et ses enfants sont partis en vacances et voilà Henri, seul, à Paris, au coeur de l'été. En 1966, Pierre Granier-Deferre dirige dans Paris au mois d'août un Charles Aznavour qui tombe éperdument amoureux de Susan Hampshire, jeune mannequin britannique, qui va lui permettre de vivre quelques journées hors du temps.
La musique signée de Georges Garvarentz accompagne les paroles de la chanson du même nom devenue célèbre et que l'on retrouve sur l'album La Bohème. Un Georges Garvarentz qui collabora à de nombreux succès de Charles Aznavour dès le milieu des années 50, on peut citer parmi quelques-uns Hier encore, Les Plaisirs démodés ou bien Désormais...
 

'C’est extra', BO 'Liberté-Oléron', Léo Ferré

C'est la voix d'une autre icône de la chanson française, en l'occurrence Léo Ferré, que choisit pour son film Liberté-Oléron Bruno Podalydès, en juin 2001. Symbolisant à la fois sa jeunesse oubliée et l'aboutissement de son désir d'accomplissement, C'est extra résonne à point nommé dans la vie de Jacques, joué par Denis Podalydès, qui comme chaque Ä“té a emmené sa femme Albertine et leurs quatre garçons dans leur petite villa de l'île d'Oléron. Rattrapé par un rêve de gosse, il s'est mis en tête d'acheter un voilier. Finalement, après moults rebondissements, c'est à bord d'un dériveur d'occasion qu'il va vivre son appel du large et son désir, enfin assouvi, de liberté.
 
La Minute Judy Garland
Cette semaine, La Minute Judy Garland rend hommage à Bonnie Pointer, figure centrale du trio féminin des Pointer Sisters, disparue le 9 juin dernier à l’âge de 69 ans. Ce groupe phare du disco funk des années 70 et 80 est connu entre autres pour le titre I'm so excited que reprend en 2013 dans Les Amants passagers, Pedro Almodovar dans une chorégraphie hilarante mettant en scène le personnel de bord d'une compagnie aérienne en folie.
 

'I’m so excited', BO 'les amants passagers', Pointer Sisters

Quelques conseils de lecture pour cet été…
Les Tontons flingueurs et le cinéma d'Audiard, de Stéphane Germain chez Casa. 64 pages de quiz, jeux et devinettes sur le cinéma de Jacques Audiard que l'on célèbre en cette année du centenaire de sa naissance. Toujours au rayon comédie française, Louis de Funès à la folie, le catalogue passionnant de l'exposition que consacre actuellement la Cinémathèque française à l'humoriste préféré des Français, paru en mai dernier aux éditons de la Martiniere.
Et enfin, si vous avez manqué l'hommage que La Symphonie du cinéma a rendu à Michel Piccoli, sachez que l'acteur, disparu au printemps a fait l'objet de deux biographies coup sur coup. La première de Philippe Durant chez Favre et la seconde d'Anne-Sophie Mercier chez Allary.
Et on se quitte avec Natalie Wood et Richard Beymer et la chanson Tonight, écrite par Stephen Sondheim sur une musique de Leonard Bernstein, extraite de West Side Story, de Robert Wise en 1959. Le doux songe shakespearien d'une nuit d'été, transposé du Vérone de Roméo et Juliette au New York moite du West Side. Et la sérénade, avant la tragédie, entre Maria et Tony, amants maudits, sacrifiés sur l'autel de la guerre entre Jets et Sharks.
 

'Tonight', BO 'West side story', Natalie Wood, Richard Beymer. Musique : Leonard Bernstein

 
Play list des titres diffusés :
Sara perché ti amo, BO L’Effrontée, Ricchi e Poveri
La Bambola, BO Respiro, Patty Pravo
Lady Blue, BO Le Grand Bleu, Eric Serra
Stand by me, BO Compte sur moi, Ben E King, 1986
Le Temps de l’amour, BO Moonrise kingdom, Françoise Hardy
Fille de Corsaire, BO Conte d’été, Gwenaëlle Simon, Melvil Poupaud. Musique de Sébastien Erms
Paris au mois d’août, BO Paris au mois d’août, Charles Aznavour
C’est extra, BO Liberté-Oléron, Léo Ferré
I’m so excited, BO Les Amants passagers, Pointer Sisters
Tonight, BO West side story, Natalie Wood, Richard Beymer. Musique : Leonard Bernstein

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
La Symphonie du cinéma

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don