Accueil
L’esprit souffle suis-le
Partager

L’esprit souffle suis-le

Un article rédigé par Bruno Dechasteigner - RCF Sarthe,  -  Modifié le 17 juillet 2023

L’itinéraire complètement atypique d’un homme d’affaire, passé par HEC, qui mets en œuvre concrètement des valeurs chrétiennes et humanistes.

Hubert de Boisredon Hubert de Boisredon

Alors que comme ses amis, Hubert de Boisredon est en formation aux Etats-unis pour apprendre les techniques financières, il va par son opiniâtreté rencontrer la communauté de mère Térésa dans le Bronx à New York et cette rencontre de mère Térésa va être un déclencheur.

Il va ensuite plutôt que de faire des stages dans les plus grandes multinationales faire le choix de partir au Chili où il va participer à la création d’une banque de micro-crédit, la banque Contigo. La rencontre de Mohamed Yunus sera décisive… Hubert de Boisredon va rester 8 ans à la Tête de Contigo et ne repartira pas tant que quand les équipes Chiliennes auront parfaitement pris le contrôle de cette création.  C’est là qu’il rencontre Marianne celle qui est encore son épouse aujourd'hui.

Hubert est quelqu’un qui a toujours su mettre à profit les grandes épreuves de la vie qu’il a vécu (maladie de sa femme, sa propre maladie). Après cette expérience au Chili il rentre en France et se forme à l’industrie en rentrant dans un grand groupe industriel de la chimie. Il va toujours dans toute sa carrière chez Rhône Poulenc,  mettre l’humain au centre de son management dans tous les postes qu’il a pu occuper en France ou en Asie mettant souvent son poste en jeux face aux volontés de profit de ses différents patrons. Cela finira par lui coûter son poste.

En 2004 à 50 ans ce licenciement est un nouveau départ.  Il prend la tête du groupe Armor fabricant de consommables pour imprimantes.

Et là encore l’humain sera au centre de ses décisions : face aux syndicats,  face aux concurrents,  face aux investisseurs et aux banques.  Cela l’amènera à presque 60 ans à réinvestir tout ce qu’il a dans l’entreprise.  Les cadres dirigeant du groupe feront la même chose, cela évitera qu’Armor ne soit racheté par un fond de pension qui aurait procédé à des licenciements. Aujourd’hui Armor est devenu leader mondial  dans son domaine.  Maintenant il entraîne son entreprise sur le chemin de l’innovation dans les énergies renouvelables pour aider des villages d’Afrique à devenir autonomes. Là encore des rencontres d’africains à un rassemblement international du mouvement Fondacio ont été déterminantes.

Ce qui me marque dans ce livre c’est un homme qui met l’humain au centre et surtout qui se met toujours avec son épouse sous le regard de Dieu.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don