Les Français sont-ils assez généreux ?

Un article rédigé par Melchior Gormand, Philippe Lansac - RCF, le 20 mai 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Je pense donc j'agis Les Français sont-ils encore généreux en 2022 ?
Partager

En 2022, la réponse serait plutôt oui. D’après plusieurs études récemment publiées, les dons aux associations et fondations seraient en hausse, malgré les conséquences économiques de la crise sanitaire et du contexte international.

Mains ouvertes - Photo by Andrew Moca on Unsplash Mains ouvertes - Photo by Andrew Moca on Unsplash

Une hausse des dons en France

 

A l’heure où beaucoup de Français bouclent leur déclaration de revenus, à l’heure où les plus privilégiés d’entre eux sont assujettis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), on sait désormais que plus de 20.000 foyers ont effectué des dons à des associations ou à des fondations l’an dernier. Suite à la pandémie de Covid-19, les Français ont été particulièrement généreux. Notamment en 2020. Avec une hausse de 14% des dons enregistrés. Parmi les secteurs qui ont enregistré le plus grand nombre de dons : la recherche, la santé, mais également l’aide aux plus démunis.

 

Cette vague de générosité peut-elle encore perdurer aujourd’hui ? À l’heure où l’inflation continue de faire grimper les prix des biens de consommation courante, qu’il s’agisse par exemple de l’alimentation, ou encore de l’énergie, la question est ouverte. Quelle est la typologie du don en France ? Qui donne ? Comment les Français donnent-ils ? Autant de question au cœur de cette émission.

 

Une générosité qui augmente sans cesse

 

La dernière étude globale en terme de poids du don dans l’Hexagone, c’est celle de la Fondation de France, pour l’année 2019. "En 2019, on évoque le chiffre de cinq milliards d’euros pour la générosité des Français. Oui, les Français sont généreux. C’est beaucoup. Néanmoins, si on veut regarder le verre à moitié vide, cinq milliards d’euros, c’est ce que donnent les Français pour nourrir leur chien et leur chat aujourd’hui" rappelle François Maillot, professeur honoraire à l’école de management de Lyon.

 

Parmi les acteurs français de référence en matière d’étude du don en France, figure France générosités. Il s’agit du syndicat des associations et fondations d’intérêt général qui font appel aux dons. "Sur un temps long, la générosité des Français a évolué de manière très positive. Elle n’a fait qu’augmenter sur les 20 dernières années. Elle n’a baissé qu’une seule année, en 2018, à cause du passage de l’ISF en IFI, à la hausse de la CSG chez les retraités, et au passage au prélèvement à la source" explique Nolwenn Poupon, directrice des études et de la communication de France générosités.

 

Les sujets d'intérêt généraux pour les Français

 

Cette dernière rappelle qu’à l’étranger, la culture du don est bien présente dans certains pays. Notamment en Angleterre, où il existe une journée du don, inculquée dès le plus jeune âge aux enfants, mais aussi aux États-Unis. En France, on le constate, les Français sont généreux mais il y a encore du chemin à parcourir pour le développement de cette culture du don. "Nous avons fait des propositions aux candidats de l’élection présidentielle, en voulant introduire un engagement à la générosité dans le parcours citoyen, dans le programme de l’éducation nationale" précise Nolwenn Poupon.

 

Parmi les secteurs qui bénéficient le plus de la générosité des Français, on retrouve une fois encore la recherche médicale et la santé plus globalement, sans oublier bien sûr l’aide aux plus démunis, alors qu’un million de personnes supplémentaires viennent de basculer en France sous le seuil de pauvreté. Mais on note également l’émergence de nouveaux sujets d’intérêts pour les Français, comme la lutte pour l’environnement. Le résultat, d’après les invités de Je pense donc j'agis, de la forte mobilisation des associations dans ce domaine ces dernières années, et d’une prise de conscience de l’opinion publique de ces nouveaux enjeux.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don