Accueil
Leonard Cohen, le poète mystique
Partager

Leonard Cohen, le poète mystique

Un article rédigé par Tom Baraffe - RCF, le 18 novembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
L'Entretien de la semaine Leonard Cohen, le poète mystique

Leonard Cohen est, avec Bob Dylan, l'un des plus célèbres compositeurs et interprètes du XXe siècle. Ce chanteur et poète était à la fois un séducteur et un mystique, attiré par les spiritualités et les psychotropes, ainsi qu’un juif passionné par le Christ… Sa profonde quête spirituelle, le chanteur Pascal Bouaziz l'a décrit dans son livre hommage, "Leonard Cohen" (coll. Les Indociles - Hoëbeke, éd. Gallimard).

Leonard Cohen au King’s Garden d'Odense (Danemark) en 2013 ©wikimediacommons Leonard Cohen au King’s Garden d'Odense (Danemark) en 2013 ©wikimediacommons

Leonard Cohen un homme en profonde quête spirituelle

 

Leonard Cohen (1934-2016) était un homme de paradoxes. Il a touché à toutes les drogues, buvait beaucoup, c’était un séducteur passant d'une femme à une autre… Pourtant, dans le livre de Pascal Bouaziz, "Leonard Cohen" (coll. Les Indociles - Hoëbeke, éd. Gallimard), on le découvre la profonde quête spirituelle qui l’habitait. avec lui-même. 

 

L’artiste prenait "très au sérieux sa spiritualité". Il s’est intéressé de près aux religions, jusqu’à devenir moine bouddhiste en 1996 sous le nom de Jikan (ce qui veut dire "le silencieux"). Selon Pascal Bouaziz, s’il a expérimenté différentes formes de spiritualités –sans négliger parfois l’usage de psychotropes - c'est parce qu'il "s'est donné comme mission de devenir lui-même".

 

Un éternel "nomade"

 

Leonard Cohen se sentait étranger partout. "Lui-même le dit, le revendique, le chante et à de très nombreuses reprises", explique Pascal Bouaziz. Né dans une famille juive au Canada, d’une mère immigrée venue de Lituanie, Leonard Cohen s’est toujours senti "nomade plus que voyageur". 

 

Des voyages, Leonard Cohen en faisait beaucoup, mais toujours aux mêmes endroits : Montréal, Los Angeles, Hydra - une île grecque qu'il adorait ! Comme l'explique Pascal Bouaziz ce n’était pas "des voyages de découverte", plutôt des voyages cycliques, à la façon d’un nomade. C’était "sa manière à lui... de se sentir chez lui". 

 

Leonard Cohen, un prophète au sens juif du terme

 

Malgré son attirance pour différentes spiritualités, Leonard Cohen est né et resté juif toute sa vie", décrit son biographe. Et s’il a baigné dans la culture juive, il était aussi “passionné par le Christ". "C'est quelqu'un qui a été bouleversé par le Christ toute sa vie." De sa première chanson à l’une de ses toutes dernières, "il lui a répondu", formule Pascal Bouaziz.

 

Pour son biographe, Leonard Cohen a voulu tenir le rôle d'un prophète, au sens juif du terme. Le chanteur a voulu guider ses fans vers un idéal de vie et tenté d'avoir un "aspect prophétique", selon Pascal Bouaziz. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don