Accueil
Le Printemps de Bourges, c'est parti !
Partager

Le Printemps de Bourges, c'est parti !

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 18 avril 2023  -  Modifié le 8 janvier 2024
Emissions spéciales La 47e édition du Printemps de Bourges commence !

Top départ du festival ce mardi. Toute la ville va vibrer au rythme de la musique jusqu'à dimanche. Au programme de cette 47e édition : têtes d'affiche, découvertes et créations !

Bourges va reprendre ses airs de métropole pendant une semaine. © Jean-Adrien Morandeau. Bourges va reprendre ses airs de métropole pendant une semaine. © Jean-Adrien Morandeau.

Quand la belle saison revient, c'est que le festival n'est pas loin. Ce mardi, c'est le début de la 47e édition du Printemps de Bourges ! Comme tous les ans, la ville berrichonne va devenir la capitale de la musique en France pendant une semaine : « On le sent très bien, ça va être une très, très belle année ! » s'enthousiasme Boris Vedel, le directeur du festival, à quelques heures du coup d'envoi. « Il y a tout ce qui se passe dans les salles, mais aussi dans la ville. J'ai le sentiment que toutes les équipes ont le sourire aux lèvres. Pour l'instant, pas de déconvenue, donc si la météo est avec nous - et elle le sera - je pense que ça va être un très beau Printemps ! »

 

« Pour tous les goûts »


Environ 130 artistes sont programmés cette année, dont 70 % d'artistes émergents, la marque de fabrique du Printemps. Il y a également les têtes d'affiche qui se produiront toute la semaine : « Si vous aimez le rap, il y a tout ce qu'il faut : Tiakola, Hamza, Gazo, Lomepal, Dinos... ». Si vous êtes amateurs d'autres styles aussi « En musique électronique, on a Bob Sinclar, Meute, mais aussi Disiz qui a fait un album extraordinaire ! On retrouvera également Benjamin Biolay, M, Izïa, Juliette Armanet... Il y en a vraiment pour tous les goûts, il y a des très beaux noms ». 

 

Benjamin Biolay sera en concert à Bourges ce jeudi © Mathieu Cesar.

« Un nouveau W »


Pour attirer ces têtes d'affiche, le Printemps a dû revoir ses installations sur la grande scène du W « Les spectacles prennent de plus en plus d'ampleur » analyse Boris Vedel. « Il faut pouvoir les accueillir, donc on a fait tous les efforts possibles et imaginables ». La scène peut désormais supporter jusqu'à 40 tonnes de matériel contre entre 10 et 15 les éditions précédentes. « C'est un nouveau W que vous verrez cette année ». Sinon, le risque était de voir certains de ces gros noms passer sous le nez du festival « Depuis quelques années, on manquait des rendez-vous avec certains artistes. Durant l'année, ces artistes tournent dans des Zéniths, et ce sont des fiches techniques qui sont très lourdes à accueillir, pas du tout les mêmes que sur les festivals d'été. »

 

Le W devrait changer de visage cette année © Adrien Morandeau.

Musique à tous les étages


Têtes d'affiche, découverte, créations... Mais aussi Printemps dans la ville. Durant toute la semaine, Bourges va prendre ses airs de métropole et vibrer au rythme du festival. Des concerts gratuits avec des scènes montées par le Printemps en ville, mais aussi les concerts dans les bars et les restaurants : « On a la chance d'avoir le Printemps de Bourges dans une ville de moins de 70 000 habitants » se réjouit Floris Bruère, le patron du pub le Murrayfield, situé dans le centre-ville de Bourges. Des concerts, il en organise dans son bar depuis... 1998 : « C'est une semaine où on peut travailler différemment, financièrement ça a aussi un impact, c'est une bonne semaine ». Il est dans les starting-block : « On est tous excités, on a hâte ! C'est un peu comme des enfants en attendant Noël, on a envie. Même si on sait qu'on sera fatigués à la fin, épuisés physiquement et nerveusement, on a envie de le faire ! »


La programmation complète est à retrouver sur le site du Printemps de Bourges. Ce soir, c'est le chanteur M qui ouvrira le festival au W.

Rendez-vous de mardi à vendredi à 18h40 pour notre magazine spéciale Printemps de Bourges : 100 % Printemps sur RCF en Berry !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don