Accueil
Le mini-Cafoutch deviendra grand
Partager

Le mini-Cafoutch deviendra grand

Un article rédigé par Justine Monfefoul - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 17 juillet 2023
Commune Planète (Aix-Marseille-Provence) Super Cafoutch avec Olivier Collignon membre de la coopérative

Un supermarché dont les clients sont aussi les propriétaires et les salariés ? C'est le défi que souhaite relever Super Cafoutch, le premier supermarché coopératif de Marseille. Explications avec Olivier Collignon, membre de la coopérative.

 

Super Cafoutch le premier supermarché coopératif à Marseille ©Super Cafoutch Super Cafoutch le premier supermarché coopératif à Marseille ©Super Cafoutch

Le concept est simple : venir au Super Cafoutch c'est devenir client d'un supermarché coopératif et participatif. 

Se posant comme une alternative à la grande distribution, les supermarchés coopératifs proposent des produits éthiques et locaux, en circuit court et à prix abordables, avec une juste rémunération des producteurs.

Chaque personne qui souhaite avoir accès à ces produits doit acheter une part de l’entreprise et s’investir quelques heures par mois dans la boutique. Devenu coopérateur, le bénévole peut s’investir dans la gestion du supermarché. 

Bientôt un Super Cafoutch


Le 1er supermarché coopératif est créé à New-York dans les années 70, c’est le Park Slope Food Coop. Encore en fonction aujourd’hui, c’est actuellement le supermarché le plus rentable des Etats-Unis.

C’est sur ce modèle que la plupart des magasins coopératifs et participatifs français se sont appuyés. En 2016, la Louve ouvrait à Paris. La même année, une association voit le jour à Marseille : c’est le début de l’aventure Super Cafoutch. 

Deux ans plus tard, en 2018, une épicerie pilote de 100 mètres carrés ouvre au 14 Rue Louis Astouin. Aujourd’hui, ce qu’on appelle le “mini-cafoutch”, compte plus de 700 membres. Suite à ce succès, un véritable supermarché de 600 m2 ouvrira ses portes au printemps prochain près du Vieux-Port. Ce gain d'espace permettra au Super Cafoutch d’avoir des prix bien plus compétitifs. 

La fin des supermarchés ? 

L’objectif des supermarchés coopératifs et participatifs est de créer une alternative à ce qui existe aujourd’hui, de créer une possibilité de consommer autrement. Pour Olivier Collignon, “notre manière de consommer peut être un acte militant”.

Mais face à la grande distribution, difficile de s’imposer. Comme le rappelle Olivier Collignon, la grande distribution reste reine sur le marché. Pour se différencier un peu plus le Super Cafoutch propose une marge fixe de 23%, et joue ainsi la transparence, contrairement aux marges variables des supermarchés classiques.

Olivier Collignon espère "la création d’une fédération qui donne un pouvoir d’action nationale à leurs initiatives afin de peser dans la balance à face à la grande distribution

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don