Accueil
Le chien d'assistance, une aide précieuse pour les personnes handicapées
Partager

Le chien d'assistance, une aide précieuse pour les personnes handicapées

Un article rédigé par Marion Bastit - RCF Anjou - RCF Anjou,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Depuis 2004, l'association Handi'chiens a remis une vingtaine de chiens d'assistance en Maine-et-Loire. Au-delà de l'aide quotidienne, le chien crée aussi du lien social, constate Nathalie.
2019 RCF Anjou - Nirka aide Nathalie à ramasser ce qu'elle fait tomber, mais également à susciter la discussion avec les gens qu'elle croise. 2019 RCF Anjou - Nirka aide Nathalie à ramasser ce qu'elle fait tomber, mais également à susciter la discussion avec les gens qu'elle croise.

Vous connaissez sans doute les chiens guides d’aveugles, mais savez-vous que des chiens aident également les personnes en fauteuil ? C’est ce qu’on appelle des chiens d’assistance. Présente dans l’Ouest depuis 2004, l’association Handi’chiens en a déjà remis une vingtaine en Maine-et-Loire.

Les chiots sont élevés par des familles d’accueil bénévoles, pendant un an et demi, avant de passer six mois dans un centre d’éducation. Il y en a quatre en France. Le plus proche est à Verneuil, en Loir-et-Cher. C’est là d’où vient Nirka, une jeune chienne de 2 ans. Elle a été remise le 26 octobre 2019 à Nathalie, une habitante de Saint-Barthélémy-d’Anjou. C’est son deuxième chien d’assistance, après le décès d’Ebène, son premier chien, il y a un an.

Donner l'alerte en cas de malaise

Paralysée des quatre membres, Nathalie se déplace en fauteuil électrique, accompagnée de Nirka, sa chienne labrador noir qui l’aide au quotidien. « Elle ramasse tous les petits objets que je fais tomber par terre, des clés, un crayon, un bouquin, mes lunettes, mon portable… mais aussi les objets qui se trouvent sur une table, comme une feuille ou un journal. »

Nirka peut même porter un petit sac de courses, en prenant l’anse dans sa gueule. Elle peut aussi donner l’alerte, en cas de malaise. « Il suffit que je ferme les yeux et elle se met à aboyer, explique Nathalie. Du coup, c’est déjà arrivé que mon chien aboie et que les voisins viennent m’aider et me mettre en sécurité. »

Facteur de lien social

Au-delà de cette aide quotidienne, avoir un chien lui a permis de reprendre confiance en elle. « D’habitude, c’étaient tout le temps des gens qui s’occupaient de moi et là, c’est à moi de gérer mon chien, raconte Nathalie. Je dois prendre rendez-vous chez le vétérinaire, m'occuper d'elle si elle est malade, m’occuper de ses besoins, lui donner à manger… »

Et puis, avoir un chien crée également du lien social. « Le handicap fait encore un peu peur aux gens, surtout quand on a un handicap lourd, constate Nathalie. Quand on se promène, les gens ne savent pas comment faire pour nous aborder. Du coup, grâce au chien, ils vont dire « Il est beau votre chien », « Il rentre dans un magasin, pourquoi ? », et il y a un lien qui se crée. »

Des chiens capables d'anticiper une crise d'épilepsie

En sept ans passés avec Ebène, son premier chien, Nathalie ne s’est jamais vu refuser l’entrée d’un magasin en Anjou. Avec l’école des chiens guides à Bouchemaine, elle constate que les commerçants sont habitués à voir des clients accompagnés d’un chien.

Créée en 1989, l’association Handi’chiens a déjà remis gratuitement plus de 2 200 chiens d’assistance en France. Beaucoup, comme Nirka, aident des personnes en fauteuil, mais il y a aussi des chiens d’éveil pour les enfants autistes ou trisomiques, et même des chiens capables de détecter une crise d’épilepsie juste avant qu’elle arrive !

Ecouter le reportage : 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don