Accueil
Laurent Gounelle, écrivain passionné par le développement personnel

Laurent Gounelle, écrivain passionné par le développement personnel

RCF, le 25 juillet 2023  -  Modifié le 25 juillet 2023
Visages Laurent Gounelle, l'homme qui voulait être heureux

Son premier roman, "L'homme qui voulait être heureux", en 2008, a touché au cœur des milliers de lecteurs. Qui est Laurent Gounelle, celui qui sait si bien parler à nos contemporains en quête de sens ? Enfant timide et peureux devenu chargé d'études financières, qui s'ennuyait dans son travail, il est aujourd'hui l'un des auteurs phares du développement personnel.

Laurent Gounelle ©DR Laurent Gounelle ©DR

 

Le sens de la vie : trouver ce pour quoi on est fait

 

Laurent Gounelle se décrit comme un "contemplatif" plus qu'un homme d'action : pourtant, selon lui, le sens de la vie est clairement lié à notre capacité d'agir. "L'un des éléments de réponse à la question du sens de la vie est lié à nos actes finalement, à ce que nous faisons au cours de notre vie", explique l'écrivain. Pour Laurent Gounelle, chacun a une mission bien spécifique sur terre et nous avons les compétences pour la remplir ou plutôt ce qu'il appelle "les talents".

 

 

→ À LIRE : Motivations : qu'est-ce qui nous pousse à agir ?

 

 

"Enfant, j'étais un handicapé de la relation"

 

Quand on découvre le parcours de certains, on est parfois étonné de leur évolution. C'est un peu ce que l'on pourrait se dire lorsqu'on entend Laurent Gounelle raconter ses années de jeunesse. L'un des auteurs les plus lus dans le domaine du développement personnel était, enfant, "un handicapé de la relation". Il décrit un quotidien régi par des peurs intrinsèques. "Ayant conscience de mes peurs je me planquais, raconte-t-il, je me mettais à l'abri de toutes les sources de danger." Face à ces peurs et pour évoluer dans un environnement "sûr", il a choisi la finance. À 23 ans, sa vie a basculé. 

 

 

Balzac disait que le bonheur c'est de faire de sa passion son métier : c'est ce que j'ai fais !

 

 

 

Le développement personnel, une passion devenue métier

 

À 23 ans, Laurent Gounelle a réalisé qu'il ne s'épanouissait pas dans son métier. Lui qui a voulu être garde-forestier puis psychiatre, a réalisé qu'il s'était fourvoyé. Ses rêves d'enfants étaient alors bien loin des marchés financiers. "J'ai eu le sentiment d'avoir touché le fond et en même temps ça a été salutaire", explique Laurent Gounelle. Il faut parfois aller au bout de soi-même pour pouvoir rebondir...

 

À cette époque, consulter "un psy" était mal vu dans la famille Gounelle. C'était réservé "aux fous". Le futur écrivain a dû chercher "en lui-même" des réponses pour sortir de son état de dépression. C'est à ce moment qu'il s'est lancé corps et âme le développement personnel. "Balzac disait que le bonheur c'est de faire de sa passion son métier : c'est ce que j'ai fais !"

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don