Accueil
"La morsure des Dieux" : chemin spirituel et difficultés du monde paysan
Partager

"La morsure des Dieux" : chemin spirituel et difficultés du monde paysan

RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Sébastien, jeune agriculteur, gère la ferme familiale du Pays-Basque. Une exploitation en difficulté. En quête de spiritualité, l'agriculteur affirme son identité basque et païenne.

Difficultés du monde agricole

La réalisatrice Cheyenne Carron a souhaité s'attaquer à la question très actuelle du suicide des paysans. Assez tôt dans le film, le vieil ami du personnage principal met fin à ses jours. On découvre, à travers le portrait de Sébastien, les difficultés du monde paysan aujourd'hui : crédits, relations avec les supermarchés... Le jeune homme en révolte tente de trouver sa voie et de mobiliser les autres paysans. Un jeune homme très attaché à la Terre de ses ancêtres. 

Le néo-paganisme

Un attachement à la terre et aussi aux traditions des ancêtres : Sébastien est païen. Une croyance qu'il fait partager à sa nouvelle voisine, Juliette, Catholique. "Un homme m’a parlé des solstices qu’il fêtait, de son rapport au monde, à la nature, des dieux qu’ils invoquaient, j’ai trouvé cela magnifique" raconte la réalisatrice. Un parcours spirituel que l'on découvre donc dans "La morsure des Dieux". 
 

Après l'émission, la projection-débat des moments forts du film !
Rendez-vous le mercredi 10 janvier 2018 à l'occasion de 2 séances : 18h ou 20h15.
C'est à Annecy, dans les salles paroissiales de l’église Sainte-Bernadette.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don