Accueil
La grande traversée des Alpes, un chemin mythique
Partager

La grande traversée des Alpes, un chemin mythique

Un article rédigé par Jeanne d'Anglejan - RCF, le 4 septembre 2023  -  Modifié le 4 septembre 2023
L'Entretien de la semaine La grande traversée des Alpes, un chemin mythique

C'est l'un des plus beaux sentiers de randonnée français : le célèbre GR5 appelé aussi la grande traversée des Alpes. Un parcours d'environ 600 km, du lac Léman jusqu'à Nice ou Menton. C'est de cette randonnée mythique dont parle Julien Moulin, guide de Montagne, dans "La grande traversée des Alpes - Du Léman à la Méditerranée" (éd. Favre, 2021).

Julien Moulin, guide de montagne et auteur d'un guide sur le GR5 © DR Julien Moulin, guide de montagne et auteur d'un guide sur le GR5 © DR

Depuis le confinement, la marche à pied suscite l’engouement, que ce soit la promenade à la journée ou l’aventure sportive des GR. Depuis vingt ans, Julien Moulin est accompagnateur en montagne : les chemins des Alpes n’ont plus de secrets pour lui. Dans son livre, il donne des conseils pour vivre au mieux son expérience le long du "Compostelle des montagnes". 



La randonnée : "un ode à la lenteur"

"On part de Saint-Gingolph en Suisse et on marche jusqu’à Menthon". Ce parcours, Julien Moulin l’a parcouru à de nombreuses reprises. Ses 37 étapes, ses 60 cols à franchir, il les connaît et c’est de ça dont il parle dans "La grande traversée des Alpes". En plus de traverser des régions différentes, le GR5 a comme avantage d’être un sentier de grande randonnée, bien balisé. "Ce n’est pas de l’alpinisme mais il est plutôt fait pour les bons marcheurs", souligne l’intervenant. 


Dans son guide, Julien Moulin invite à partir "en fonction de l’ouverture des gîtes, de mi -juin à fin septembre". Il donne des conseils pour bien s’équiper, pour bien réserver les refuges et recommande de partir avec "le minimum mais l’essentiel". Autre point crucial : "ne pas être un randonneur beau temps, être paré à toutes les météos". 


Les paysages traversés oscillent entre tourisme de masse et "petits paysans, moutonniers, des gens qui ont la vie dure". Rien de mieux pour Julien Moulin que de partager des moments "avec les gens qui font nos vallées et nos montagnes". Favorisée par la lenteur de la marche à pied, l’expérience de la rencontre fait pleinement partie du GR5. 


Un guide ne remplace pas l’autre


Si son livre délivre des conseils précieux, Julien Moulin estime qu’il est mieux de partir sur  le GR5 avec un "vrai" guide de montagne spécialisé. Pour cause, il apporte deux choses : "l’aspect sécuritaire et organisationnel, mais aussi la connaissance du généraliste de la montagne sur la faune et flore, les anecdotes et les histoires" des régions traversées. Animé par sa passion de la montagne, Julien Moulin s’attache à la transmettre à ses enfants comme aux randonneurs qu’il accompagne. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don