Accueil
La cuisine de la Petite Syrienne à Francheville
Partager

La cuisine de la Petite Syrienne à Francheville

Un article rédigé par Didier Rodriguez - RCF Lyon, le 16 juin 2023  -  Modifié le 27 octobre 2023
Par monts et par vaux · RCF Lyon La cuisine de la Petite Syrienne à Francheville

C’est aux « Grandes Voisines », ce tiers-lieu social et solidaire installé sur le site de l’ancien hôpital Antoine Charial à Francheville que se trouve la cuisine de La Petite Syrienne, une entreprise de restauration qui propose une cuisine du Moyen-Orient (syrienne, libanaise et irakienne).

Ruba Khatib, créatrice de La Petite Syrienne et du restaurant Le coin des Amis (site des Grandes Voisines à Francheville) - © RCF Lyon (Didier Rodriguez) Ruba Khatib, créatrice de La Petite Syrienne et du restaurant Le coin des Amis (site des Grandes Voisines à Francheville) - © RCF Lyon (Didier Rodriguez)

Les créateurs de la Petite Syrienne, Ruba et Mhiar Khatib, originaires de Damas et d’Alep en Syrie, sont arrivés à Lyon en 2016 comme réfugiés politiques. Ne pouvant exercer leurs métiers, respectivement responsable RH et business manager dans l’hôtellerie, ils ont décidé de s’orienter dans un domaine qu’ils affectionnent : la cuisine.

C'est en 2018 qu'ils débutent leur activité avec un foodtruck baptisé, "La Petite Syrienne". Depuis, l'organisation de buffets et cocktails, un kiosque dans le 6e arrondissement, un comptoir à la bibliothèque de la Part-Dieu et un restaurant à la médiathèque de Rillieux-la-Pape sont venus sont venus étoffer l'offre de restauration. En février dernier, c'est l'ouverture d'un restaurant, "Le Coin des Amis" dans les locaux des Grandes Voisines. C'est aussi là que se trouve la cuisine centrale où sont préparés tous les repas (en moyenne 400 repas quotidiens) servis dans les différents lieux de l'agglomération.

Ruba et Mhiar n'oublient pas d'où ils viennent et leur histoire. Leur entreprise s'ancre dans la mouvance de l'économie sociale et solidaire.

Leurs projets dans les prochaines semaines sont l'ouverture d'un restaurant au Tennis Club de Rillieux et la participation à deux grands évènements : Solidays (fin juin à Paris) et Dialogues en humanité (en juillet à Lyon).

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don