Accueil
La Chevaleresse
Partager

La Chevaleresse

RCF Rennes, le 17 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023

Aujourd'hui, une bande dessinée nous emmenant au Moyen-âge au titre quelque peu original : La Chevaleresse !

La Chevaleresse (Bordier, Beaulin - Jungle) La Chevaleresse (Bordier, Beaulin - Jungle)

La Chevaleresse d'Elsa Bordier et Titouan Beaulin chez Jungle 3.5

La Chevaleresse (Bordier, Beaulin - Jungle)

Héloïse, fille de comte, a trouvé un arrangement avec Armand, le nobliau à qui elle est promise. Ils étaient fait pour se rencontrer : il déteste se battre, elle adore ça. Chaque jour, lorsque les hommes s’entraînent, Héloïse abandonne ses broderies pour revêtir l’armure et se faire passer pour Armand. Sa dextérité fait parler, tant et si bien, qu’Armand est appelé par le roi pour combattre à ses côtés. Mais Héloïse n’a pas dit son dernier mot…

Cette semaine une bande dessinée nous emmenant au Moyen-âge au titre quelque peu original. La Chevaleresse. En effet, il n'y a pas de féminin de chevalier et comme, encore, de nombreux métiers de nos jours, nous sommes obligés d'en créer les termes. C'est ce qu'a fait Elsa Bordier la scénariste de cette Bande Dessinée publiée chez Jungle [...] Dans La Chevaleresse, nous sommes dans un moyen-âge non daté et non historique pour en faire un récit à portée plus universelle, parlant, en écho, de notre époque sur les sujets de la famille et ses injonctions, l'émancipation, prendre sa propre route et non celle déjà tracée avant même sa naissance et bien sûr féminisme en questionnant la place de la femme dans la société. C'est vrai, pourquoi une femme ne pourrait-elle pas porter l'armure ? Et l'homme quant à lui, ne serait-il pas, sans parler d'épanouissement, plus utile à autre chose que de mourir les armes à la main pour l'honneur de sa famille? [...] Un récit contre les préjugés et qui invite le lecteur à la tolérance et à accepter autrui, tel qu’il est pour ce qu’il est. Un récit d’aventure mais pacifique car bien sûr, une fois qu’Héloïse aura participé à sa guerre auprès du roi, ses envies d’aventures et de batailles s’envoleront comme les nombreux corps qu’elle verra tomber autour d’elle.  Pour résumer Elsa Bordier aborde des thèmes certes déjà-vus mais suffisamment bien écrits et rendant le tout positif pour en faire un plaisir de lecture. On regrette, un peu, vu le titre et la couverture, peut-être la part trop étoffée des personnages secondaires qui, s’ils enrichissent considérablement l’univers et les relations avec Héloïse, relèguent cette chevaleresse au même niveau que ses compagnons, cette dernière perdant quelque peu sa place centrale. Au dessin Titouan Beaulin signe-là sa première BD. Adoubé par Mathieu Bablet, l’auteur entre autres de Shangri-La ou encore Carbone et Silicium, le dessinateur nous propose un trait dans la lignée de son ainé. Il met en scène des personnages attachants et expressifs et malgré l’épure de son trait, il retranscrit parfaitement les émotions d’Héloïse et consorts. Son découpage est réussi et efficace et ses couleurs font la part belle à la lumière (et ses couleurs en aplat se marient très bien à son trait).

La Chevaleresse (Bordier, Beaulin - Jungle)

Pour aller plus loin, vous pouvez retrouver l'interview de la scénariste Elsa Bordier au micro de Pierre Girault, notre confrère du Morbihan. 
https://www.rcf.fr/culture-et-societe/culturez-moi-linterview?episode=292775

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don